Derniers tweets

Partager ce site



Brèves
12/10/2015

Lulu vendu!

Quelques mois après l'attentat contre Charlie, la revue papier glacé de la Région a voulu mettre son petit caillou en publiant un numéro dédié au dessin de presse et à la presse satirique. Mais pas de bol, à part Jules Grandjouan pour l'histoire avec sa contribution à "L'Assiette au beurre" au début du XXe siècle, y 'avait pas grand chose de local à se mettre sous la dent. Et pour aujourd'hui, rien à part La lettre à Lulu, invité à meubler une "carte blanche" de quatre pages. Qu'on a finalement fournie, pas forcément très fiers, mais juste par jeu. Pour mesurer jusqu'où aller trop loin. C'est simple, il suffit de repérer où c'est, trop loin, et de s'arrêter juste avant.
Voilà le résultat. Trop propre en vrai, avec des marges trop copieuses et du papier trop glacé dans 303. Tel quel en pdf, ici.

lulu303.pdf lulu303.pdf  (6.75 Mo)

22/01/2015

Voltairien de rien

Saisi par l'émotion et le besoin immédiat de catharsis compassionnelle (t'as écrit quoi, là?), le président régional Jacques Auxiette a abonné tous les 93 conseillers régionaux à Charlie hebdo. Mais un élu de droite, l'Angevin Dominique Richard, UDI, a tiqué et déclaré « Je hais ce qu’écrit et dessine Charlie Hebdo » en ajoutant pour faire genre voltairien qu'il se battra pour que le journal « puisse paraître comme l’ensemble de la presse d’opinion ». Pour le reste catho bon teint, aligné sur le pape, tout à sa haine de Charlie, il ne supporte pas le blasphème. L'UMP a embrayé pour refuser ces abonnements tombés du ciel, préférant un « jumelage avec des institutions "incarnant le civisme" (régiment, commissariat, tribunal, pompiers…) ». Jacques Auxiette a donc pondu le 20 janvier un communiqué, précisant que « seuls les élus qui le souhaiteront seront destinataires d’un exemplaire de Charlie Hebdo (dans le cadre de l’abonnement collectif de soutien qui a été souscrit). Les exemplaires supplémentaires seront adressés au centre de documentation » qui va donc se transformer en salon des refusés. On pourrait transmettre ces journaux aux casernes et aux tribunaux, mais aussi aux commissariats. Pour remplacer les bottins d'interrogatoire.
13/01/2015

Karcherisons La Baule !

C'est piqué sur le site media-web. A La Turballe, c'est la cérémonie des vœux à la noix. En attendant le vin d'honneur, le micro est à Yves Métaireau, président UMP de la communauté de communes Cap Atlantique et maire de La Baule. Hmmm. Il commente l'attentat à Charlie hebdo : « Nous, les élus, nous sommes inquiets de cette situation qui préfigure une guerre en France, mais comment peut-on faire autrement quand on a six millions de musulmans en France ? La communauté musulmane a bien du mal à s’intégrer, notre pays n’a jamais connu un 11 septembre français aussi lourd. » Et hop tout le monde dans le même sac ! Un comble : l'imam BCBG baulois de la communauté de communes fait dans l'anti communautarisme primaire.