La lettre à Lulu
Lulu 88 - mai 2015

Accoords parfaits. Une gouvernance resserrée


Un staff à trois têtes, c'est un genre de dragon management ou quoi ?


Un quart de perte dans les hautes sphères. Jusqu'alors auto-nommée « DG4 », direction générale à quatre (le DG, deux DG adjoints et la DRH*), ce sommet est désormais DG3. Victime de la guerre des sous-chefs, le DG adjoint Jean-François Hervouët, ex-directeur par intérim en 2010, a été débarqué, poussé vers une formation en DRH, la plus longue possible (mais toujours dans les murs). Son rival, lui-aussi DG adjoint, Matthieu Thiébault, se prendrait volontiers pour le boss mais ses subalternes le considèrent plus comme leur ministre de l'Intérieur : « Gros égo, jalousie tenace ». Vus les trajets de Sarko et de Valls, ça peut être une bonne stratégie. Sur les réseaux sociaux, il se présente comme « chargé de la conduite du programme stratégique » et « responsable hiérarchique des cadres de direction ».

Little big boss depuis janvier 2011, mis à disposition par les Francas, Philippe Deplanque est plus vu comme super chargé de mission aux relations extérieures. « Pas vraiment d'autorité, débordé, manipulé », dit un salarié. Troisième pilier de la DG3, Caroline Houalet, DRH, confond cheffe du personnel et usage personnel. En janvier 2014, son compagnon, Yannick Vignon, est embauché comme chef vacataire au service com'. CDD d'un an, renouvelé en janvier 2015. Pas officiellement d'espionnage de proximité au bureau dans son profil de poste. Et le fiston a aussi été employé deux étés pendant deux mois, aux ressources humaines : « Lors du dernier CE et sur le sujet des critères d'embauche, les élus ont été indignés des propos tenus par la DRH qui, pour se défausser de ses responsabilités concernant l'embauche de son fils au sein de son service, accuse la secrétaire du CE d'avoir les même pratiques au bénéfice de son environnement familial en ayant embauché sa nièce à l'Accoord. Il est assez insupportable d'avoir à subir ce type d'accusation, d'autant que la secrétaire du CE fait valoir qu'elle n'a qu'une nièce, qui a six ans et qu'elle habite Grenoble ». On attend de voir quel job on va trouver au chat des Houalet-Vignon.

Eric Schloug-Dounoufène*  

Au Lieu unique, directeur général, directeur administratif et dircom se nomment eux-mêmes « stratèges ». C’est bien aussi.

Lu 33 fois













La Lettre à Lulu : RT @Paris_luttes: Pour la manifestation de cet après midi, les flics sont passés chez tous les habitants du Blvd Beaumarchais pour poser de…
Lundi 8 Mai - 16:05
La Lettre à Lulu : RT @Obs_Violences: Un policier a frappé à plusieurs reprises un manifestant à la tête, hier soir à Paris. https://t.co/YLCReBRkEd
Lundi 8 Mai - 16:03
La Lettre à Lulu : Que devient le spectre électoral de la droite ? #ElectionPresidentielle2017 #ElectionsPresidentielles2017… https://t.co/Y2BAjkbjUg
Samedi 6 Mai - 19:38
La Lettre à Lulu : Droite-gauche : ça devient quoi ? #ElectionPresidentielle2017 https://t.co/IpRV06c8Lf
Samedi 6 Mai - 19:36
La Lettre à Lulu : RT @AnthonyMeignen: Dans le @canardenchaine de cette semaine, l'aéroport "absurde mais dé-mo-cra-ti-que" de #NDDL ! https://t.co/MvADa8hpOc
Vendredi 5 Mai - 11:02