La lettre à Lulu
Lulu 64 - avril 2009

Alertez les bébés. Raté du goupillon



Pataquès : un môme a été privé de baptême. Il évite un coup de goupillon, mais ça a l'air d'un drame : «discrimination» insupportable, « abus de pouvoir », douleur, bouleversation. Déchaînement sur Internet, contre la famille et contre le curé. D'autres curetons proposent de faire le baptême que leur collègue refuse. L'église est un secteur concurrentiel. Mais on devrait plutôt se réjouir de ce raté : le gamin est incapable de dire ni oui ni non. Juste ouin. Tout ce qu'il sait dire. Il n'a donc pas les moyens de comprendre ce qu'on lui inflige, et là, justement, il échappe à l'embrigadement précoce dans une croyance contestée. Malgré ce triomphe de la raison, l'émoi est né quand le curé de Saint-Jean-de-Boiseau a puni le bébé, en refusant la cérémonie parce que la grande sœur de neuf ans ne va pas au catéchisme. Comme quoi, la famille aurait failli à ses devoirs chrétiens et bla bla bla. Selon le vicaire général, impossible de laisser un enfant décider lui-même : «Il faut imposer une éducation chrétienne à un enfant baptisé. Quand on adhère à une institution, il faut en respecter les règles. Le sacrement du baptême n'est pas en self-service».* Discipline et coercition sont les deux mamelles de la foi bien aspergée.

* Ouest-France, 12 février 2009

Lu 407 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03