La lettre à Lulu
n°11/12-été

Bande des quatre murs. Debré bombé



En mars à Préfailles, les quatre murs d’enceinte de la villa "La Bourrine" ont subi l’outrage des bombes (à peinture, rassurez-vous). Les slogans bombés attaquaient une loi portant le nom du propriétaire, un certain Jean-Louis Debré, mitoyen balnéaire avec la maison de son regretté père Michel et celle de son frère jumeau Bernard. Selon le maire RPR de Préfailles, les auteurs sont connus, ce sont des "gens extérieurs à la commune". Du bluff, la gendarmerie signale qu’aucune enquête n’a été entreprise.

Lu 2291 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03