La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Bénévole pigeon vole. Le bénévolat, c’est payant



Désavouez la société pourrie. Allez-y. D’ailleurs, les élus démocratiques vous encouragent. Extrait d’un bréviaire révolutionnaire, puisé directement dans le journal municipal de Château-Thébaud (mai 2011) : « Dans notre société qui est de plus en plus égoïste, tournée sur elle-même et sur le profit, le simple geste bénévole est un désaveu de celle-ci ». C’est beau, non ?
L’hommage appuyé aux bénévoles des associations se termine par un précieux conseil : « Le meilleur moyen de conserver le bénévolat est de reconnaître le travail des bénévoles. Si nous montrons notre gratitude pour le temps passé, la compétence et les connaissances qu’ils mettent au service des autres, nous renforçons la positions de ces bénévoles. Vous qui bénéficiez du dévouement de ces bénévoles DITES MERCI, faites UN SOURIRE ».

Le tarif de la rémunération pour un sourire n’est pas indiqué.

Bénévoles de tous les pays, demandez des devis.

Lu 209 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01