La lettre à Lulu
n°27 - mar

Bourse ou lavis. Réduction du domaine de la lutte



Happening policier à la Bourse du travail à Nantes fin août : les syndicats déménageant dans leurs nouveaux locaux dans l’ancienne gare de l’État, dix associations et collectifs d’artistes en manque d’ateliers en profitent lâchement pour s’installer dans une partie des locaux vides. Banal : dans d’autres villes, des créateurs de tous genres ont pareillement réinvesti entrepôts et immeubles en friches. Mais Nantes a son Lieu Unique bien cadré, seul admis à mêler culture et restes urbains. Propriétaire des murs, le bon maire de Nantes fait donc aussitôt donner la troupe. Cinq heures après, deux cars de gendarmes mobiles font évacuer ces salopiots, par la force de l’ordre, bien sûr. Casques et boucliers anti-émeute, la flicaille défonçant à coup de bélier une porte de la Bourse fondée par Fernand Pelloutier, ça n’a pas troublé l’équipe “socialiste” d’Ayrault. Ni les cadres locaux de la CGT qui condamnent carrément l’initiative des artistes : pas question “d’accepter que n’importe qui vienne squatter les locaux”*, disent-ils, tout en concédant par ailleurs ne pas être propriétaires du bâtiment qu’ils quittent. Ils avancent un risque de “nuire aux négociations en cours avec les sans-papiers” hébergés dans cette même Bourse. Mais les sans-papiers et le collectif qui les soutiennent condamnent très fermement, eux, l’expulsion policière, déclarant même : “La vérité, c’est que la mairie n’a aucun projet pour la Bourse du travail, Ce serait pourtant honorable si elle assurait la continuité du lieu en respectant son histoire”**. Et vive les chaussettes à clous.

<I>* Ouest-France, le 23 août 2001.
** Presse-Océan, le 23 août.</I>

Lu 2402 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03