La lettre à Lulu
n°34 - oct

Brosse à relire. Micmac au fax



Joli coup de bluff du cabinet du président du Conseil général, qui avant la parution d’un portrait d’André Trillard, a benoîtement téléphoné à L’Hebdo pour demander à quelle heure Ferdi Motta (l’auteur du papier) avait prévu de leur faxer son article. Comme si le contrôle était un fait acquis. Comme au temps de l’ORTF. La demande était pourtant faite un jour où le journaliste, alors à mi temps à L’Hebdo, le reste au Télégramme, était absent. Ça n’a pas marché. Les temps et les fax, sont durs de la feuille.

Lu 2151 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01