La lettre à Lulu
Lulu 63 - décembre 2008

C'est c'est haut. Le bleu iodant irradie le territoire



L'évènement n'a échappé à personne. Le CCO a changé de logo. Grâce à l'intelligent subterfuge qui consiste à ne conserver que la première lettre de chacun des trois mots qui le compose, le centre de communication de l'Ouest est connu comme CCO. Tout l'Est nous l'envie. Tout communiquant qu'il soit, surtout avec le rez-de-chaussée de la tour Bretagne qui l'abrite, le CCO a confié sa com' à l'agence LM Y&R, conseil en communication qui l'a donc conseillé pour concoter une « communication revisitée » dotée, on s'en doute, d'un « nouveau positionnement ». Du coup, grâce à la com' de la com', le CCO devient un « média régional » puisqu'il présente les firmes du coin et les pouvoirs locaux. Tout comme avant, en fait. Mais non, il y a désormais une « idée phare » qui éclaire le centre d'un faisceau de lumière : « le concept de passage à l'action, pour accroître sa visibilité et sa croissance », ce qui doit se résumer par « Tous forme un tout », puisque la devise des Trois mousquetaires était déjà prise. Le pompon de la recréation, c'est le logo passé à la moulinette participative. C'est mode. Les boîtes et sociétés qui payent pour être dans ce « show room » de l'économie du cru ont donc voté. Triomphe de la démocratie. Alleluyah. L'agence de com' a « travaillé sur un logo axé sur cinq idées force qui sont l'ouverture, l'ambition, le mouvement, l'éclat et la notion de "durable". Celui-ci s'exprime avant tout dans l'idée de montée en puissance, de rayonnement grandissant, où chacun vient rejoindre et construire le CCO et ainsi faire grandir le territoire ». C'est beau comme un discours soviétique. En résumé, le logo présente trois rondelles amputées, entre le saucisson conceptuel et les anneaux de Buren qui se seraient fait ratatiner les arpions s'ils en avaient eu. Mais officiellement non. Le logo a été composé avec « une association du bleu (ultramarina blue) statutaire et iodant, et de rose (aurora pink) symbolisant la créativité et l'innovation culturelle du lieu » Alors que certains ringards pensent encore que le bleu statutaire, ça fait uniforme de flic, et le rose socquette de poupée Barbie imprégnée des valeurs du socialisme modemisé.

Lu 411 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03