La lettre à Lulu
Lulu 81 - juillet 2013

Came éradiquante



Un site local vante la « vidéo-protection » de proximité. Vante ou vend ? Le nom est explicite : www.video-surveillance-nantes.fr. Le contenu un peu moins. Ce ramassis de faits divers et de brèves sur les caméras dans l’espace public souligne à chaque fois l’importance du fameux équipement pour notre bien. Son sigle reprend les grandes lignes du logo-serpentin de Nantes métropole. Ça fait presque organisme public.
Mais les articles proposés, intégrant même un tweet de Nadine Morano, ne sont qu’une supercherie : ils renvoient vers un site commercial à faire rêver tous les vigiles de supermarché, présentant caméras, micros, tarifs. La formule, grossièrement maquillée, se décline dans plusieurs villes, cachant (sûrement par modestie) une boîte de vente par correspondance de Villeurbanne, Theia-Media, autoproclamée « acteur incontournable de la vente de matériel de vidéo surveillance en ligne » pour « entreprises et particuliers ». Pour vendre heureux, vendons cachés.

Lu 24 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01