La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

Canal plus. Le comédien joue des pièces roses



Le long du canal de Nantes à Brest cet été, Jean Kergrist a baladé son spectacle en péniche sur les bagnards qui ont effectué les travaux titanesques à la construction. Des condamnés militaires républicains, déserteurs de la guerre d'Espagne sous la Restauration, dont beaucoup sont restés sur le carreau. Pour le spectacle, toutes les communes sollicitées ont dit banco. Sauf Nantes. «C'est pourtant cette ville qui, au XIXe siècle, a tiré la plus grande richesse du trafic généré par ce canal», note le comédien, auteur de cette pièce pénichière. Taratata ! «Rigueur budgétaire», a dit Yannick Guin*, adjoint à la culture.
N’ayant pu y obtenir 700 malheureux euros pour une représentation publique et gratuite, Kergrist a fait la quête auprès des spectateurs, 500 en moyenne à chaque escale. Il a voulu aider cette municipalité si ric rac question finances. Le 16 août, tambour battant, accordéon soufflant, il est allé porter la recette à la mairie. Quatre vigiles ont veillé au grain. Un débordement de canal est si vite arrivé. Personne ne voulait accepter les 1,706 kg de petite monnaie, à quoi s’est ajouté 406 grammes de rab après la dernière représentation à Sucé-sur-Erdre. Soit 17 euros et des poussières que les grands argentiers de la Ville de Nantes a du décompter sou à sou et enregistrer comme don, au bénéfice des œuvres sociales de la Ville. «Cher clown, Soyez remercié pour l'immense générosité du public en faveur des "paillettes" nantaises, a écrit Yannick Guin le 5 septembre, visiblement piqué au vif. Le CCAS de Nantes bénéficiera en fait de vos dons, qui s'élèvent à 2,108 kg, soit 17,07 euros, ce qui permettra de transformer votre vilaine action, flatteuse pour votre ego mais totalement décalée par rapport à la réalité de la politique nantaise, en une bonne action ». On attend que Yannick Guin crée le front de libération des pièces roses, canal historique.

* Voir Lulu n°49 ; «À vot’ bon’ rigueur, m’sieu dames»

Lu 1915 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01