La lettre à Lulu
Lulu N° 78-79 - décembre 2012

Cause à. La main au panier de crabe


Un cancer, ça se soigne facile, en discutant avec ses tumeurs. C’est ce que propose une association nantaise, sans remboursement par la Sécu.


Cause à. La main au panier de crabe
Guy Cormeau a un peu l’allure d’un François Fillon, sans les sourcils fournis. L’air de rien, quoi. Mais populaire, ça oui. Le 23 octobre, salle de l’Odyssée, à Orvault, plus de 500 personnes ont bu ses paroles, fermé les yeux quand il leur demandait, en gardant un sourire ébahi. Le conférencier québécois parle amour, force créatrice, « écart entre soi et soi-même », règle la lumière qui doit inonder chacun de ceux qui ont payé dix euros pour gober son laïus gnagnan. Le plus lourd sera pour les happy few du stage à 100 euros la journée, "apprentissage des méthodes concrètes d’autoguérison", quelques jours après, à la Manufacture des Tabacs. Un stage de "dialogue avec les cellules". Une tchatche intérieure avec ses métastases et les vacheries de tumeurs qu’on doit éliminer en leur parlant. Du pur charlatanisme pour l’association antisecte ADFI. Pour le tiroir-caisse de ces escrocs qui prolifèrent en marge des réseaux de santé officiels, c’est le crabe aux pinces d’or.

La danse des métastases

En 2011, Corneau a vanté dans un livre sa victoire contre son son cancer, à coup de jus de plantes et de méditation, et un peu de chimio quand même. Sa recette : le dialogue avec les cellules débutant par une "écoute des organes touchés" et "la force de la pensée positive, créatrice, pour créer un paquet de nouvelles cellules, les imaginer dansantes, lumineuses…" Sur le web, il propose un exercice enregistré, à faire tous les jours comme du vélo d’appartement. Sur fond de clochettes tintinnabulantes, une voix éthérée à la con intime l’ordre d’écarter les métastases "tout doucement, avec la main, pour me faire de la place". Selon Corneau, on voit ses "cellules blessées, meurtries, dégénérées, grisonnantes" à côté des autres, bien "vivantes, intelligentes". Une fois en conversation intérieure, facile, il faut "écouter la blessure profonde" pour arriver à ce que "les cellules de mon sang, elles aussi, entrent dans la danse. C’est la fête de la vie la grande célébration...". Du grand n’importe quoi qui exploite la détresse des gens malades, et la peur de mourir poussant à accepter l’irrationnel le plus fumeux. Les cancérologues le savent bien: l’autoguérison, c’est une vraie fumisterie.

Le septième rayon

À la Manu, avec Pierre Lessard, un compère bien allumé, Guy Cormeau a encadré le stage de dialogue métastasique "pour transformer les processus cellulaires de dégénérescence et de régénérescence". Lessard se dit canaliseur d’énergies, "guide spirituel et enseignant en état d’éveil", entendant "de façon continue la voix du Maître Saint-Germain" inspirant conférences, stages et formations. Vrai comte du xiiie, Saint-Germain est dit "Seigneur du Septième Rayon", immortel grâce à sa maîtrise de la métempsychose, grand gourou d’une civilisation florissante née et éteinte il y a plus de 50 000 ans, dans le Sahara, alors luxuriant, paraît-il. "Grand Prêtre du Temple de la Flamme Violette sur le continent de l’Atlantide", Saint-Germain était un type super fortiche, capable selon ses adeptes, d’utiliser "le "momentum" du Septième Rayon de son corps causal" pour tout un tas de prodiges. Pas sûr qu’on puisse régler la facture de gaz avec son corps causal.

La conférence et le stage "Vivre en santé" sont organisés par l’association nantaise Langages, menée par un certain Jean-Daniel Perrin. Mais les deux québécois proposent aussi des stages outre Atlantique, dans la Belle province, 1370 euros la semaine complète, sans compter le voyage. Si bien parti, le séminaire mensuel devrait se faire sur Pluton. Tarif non communiqué.

Armand Darom

Lu 423 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46