La lettre à Lulu
n°3 - mar

Champignon. Et que ça saute !



Aux Sables-d’Olonne, cet été, l’hôtelière du « Roof » s’emporte, excédée par l’indifférence policière vis à vis du tapage nocturne d’un bar voisin. Elle lâche au sous-brigadier que le commissaire n’est bon qu’à faire sauter les excès de vitesse, au lieu de mettre bon ordre au bistrot tapageur. Oh la la ! Outrage à agent ! Procès. Trois témoins y ont attesté par écrit qu’il en coûte une ou plusieurs bouteilles de whisky pour faire oublier un cas de champignon trop appuyé. Selon Raoul-François Mestre, l’avocat de l’hôtelière, où est l’outrage puisque la pratique de faire sauter les PV est banale ? D’ailleurs, quand il était assistant parlementaire (de son oncle l’UDF Philippe Mestre)*, il passait lui-même son temps à transmettre les PV au bureau de police de l’Assemblée, qui a pour quasi devoir de tout faire effacer.


<I>* Il y a prescription, rassure l’avocat, c’était il y a plus de trois ans…</I>

Lu 2492 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01