La lettre à Lulu
Lulu 82-83 - décembre 2013

Complètement malade. Le cancer ne s’use que si l’on s’enserre


Ça tient de la conférence bien rance. À en croire cette vendeuse de certitudes et de livres dédicacés, toute maladie remonte à l’enfance.


Le cancer, on en fait tout un plat, alors que c’est rien du tout, juste un bête problème psychologique enfoui. Et ça se guérit fastoche, suffit de se réconcilier avec soi-même en pardonnant à ses parents. Cette théorie fumeuse est défendue par la Québécoise Lise Bourbeau, venue prêcher sa bonne parole le 29 septembre à Nantes, à l’hôtel de l’Horticulture. Citations tirées de son bouquin « Ton corps dit : aime-toi ! »: « Si le cancer atteint un sein, c’est parce que tu devrais t’accepter dans ta façon de materner les autres, même si ça ne répond pas toujours à leurs désirs et attentes ou à ce que tu as appris (...) La plus grande difficulté de la personne atteinte d’un cancer est de se pardonner à elle-même d’avoir eu des pensées haineuses. » La cause principale des maladies vénériennes : « La honte vécue face à la sexualité (...) Une partie de toi veut avoir une vie sexuelle active, mais une autre partie veut t’en empêcher ». Une dent cariée ? C’est juste « pour t’indiquer que ton entêtement n’est pas bénéfique pour toi. » Le ver solitaire ? Alors là, c’est clair : « Tu te laisses parasiter par les autres et surtout par leurs pensées et leur façon de vivre ». Le reste à l’avenant, bien enserré dans un bouquin à 23 euros. Tout ça pourrait paraître folklorique, mais c’est avec de telles sornettes qu’on pousse les malades à abandonner les traitements médicaux conventionnels.

Écouter les balivernes de Lise Bourbeau coûtait quand même 15 euros par tête de pipe. La dame qui a fondé l’école « Écoute ton corps » se réclame des préceptes de l’ex-docteur Hamer et est capable d’écrire dans un de ses bouquins que les enfants victimes d’inceste sont en partie responsables de ce qui leur est arrivé. Son correspondant pour Nantes, Dominique Caraës, agent immobilier basé à Redon, a organisé aussi en mars dernier, avec l’association « Jaune turquoise », une conférence sur le décodage biologique dérivé de la méthode Hamer et reliant émotions et organes. Technique contre laquelle la Miviludes met tout autant en garde.

Le site de Jaune turquoise aligne ses « références » : un spécialiste ès calendrier maya ; des tenants de la réflexologie plantaire ; des psychothérapeutes par l’hypnose, par les couleurs, par l’électricité ; un vendeur de stages en guérison christique ; une naturopathe mêlant les couleurs et les dessous de pieds ; un concessionnaire de la méthode TCAP (Technique de croissance et d’accomplissement personnel). Un vrai bazar New Age. Comme Lise Bourbeau, ils ont de quoi enliser et embourber leur monde. Mais attention, les mauvais jeux de mots ont certainement des causes émotionnelles immergées.

Harry Prouteur

Lu 59 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47