La lettre à Lulu
Lulu 60 - juin 2008

Courage, fuitons

Total distille ses explications bien raffinées


Après le concept de responsable pas coupable, Total invente le tuyau crevé mais bien entretenu.


Courage, fuitons
La raffinerie fuit, mais Total ne fuit pas ses responsabilités. Attention, on n'a pas dit pas ses culpabilités. Nuance. Quand il s'agit de reconnaître que ses tuyaux sont bel et bien pourris, Total sait avoir l'humilité de présenter ses « excuses sincères ». Le pétrole, lui, a l'humidité de se présenter un peu partout dans les recoins de l'estuaire, et de s'y taper l'incruste. Tout ça, c'est la faute à « une corrosion localisée exceptionnelle » qui a largué quelques malheureuses tonnes de rien du tout le 16 mars. Mais promis juré, la canalisation datant de 1964 et revue en 1972 «était bien entretenue, en bon état», plaide sans rire Jérôme Dupont, le dirlo de la raffinerie.

«Mauvais état», ça doit être quand la fissure est plus large que le diamètre du tuyau. Chapitre expertise maison, les explications Totalesques sont assez savoureuses. «La fuite pendant cinq heures n'est pas normale», explique le big boss de la raffinerie. La fuite, passe encore, mais cinq heures, c'est trop long !

Pas vu pas pris

Résumé: une canalisation pète en plein jour et il faut cinq plombes avant qu'un marin du cargo qui fait le plein se rende compte que son bateau mijote dans le fioul. Du côté de la raffinerie, on n'a rien vu. Excuse: il y a bien une ronde, mais elle ne passe que toutes les huit heures. Et c'est une inspection simplement visuelle sur le tuyau. On ne sait d'ailleurs pas ce que cette ronde aurait pu reluquer, puisque les responsables de la raffinerie signalent en même temps que le fameux tuyau n'a subi sa dernière inspection «externe et visuelle» qu'en 2004.

Il y a donc une fissure de 16 cm de long sur 2 cm de large, qui bave 400 à 450 tonnes de fioul tout noir dans les eaux beiges de la Loire et les raffineurs associés auraient bien persévéré trois heures de plus si un marin n'avait par hasard regardé par-dessus bord. Des as, ces pétroliers !

Sinon, explication plus technique: au-dessus du tuyau qui permet au cargo de faire le plein de carburant, il y a un tuyau d'eau qui fuit. Les pompistes en chef de chez Total avaient repéré et réparé plusieurs fois. L'eau qui goûte aurait eu le temps de faire vicieusement rouiller le tuyau de fioul. Mais là, ils n'y avaient pas pensé.

Ce pipeline, crevé mais si bien entretenu, n'est suivi par aucun système de surveillance permanent. Total explique qu'il n'y avait pas la moindre obligation de contrôler cette foutue canalisation «car elle transporte un fioul non corrosif», selon Philippe Doligez, directeur raffinage Europe chez Total. Le lendemain de cette tentative de noyer le poison dans un discours englué, la Ddass transmet aux mairies un avis sur les dangers pour la santé de ce «fioul non corrosif». Le document précise que les effets à long terme des hydrocarbures aromatiques polycycliques de ce fioul sont «classés comme cancérogènes certains pour l'homme». L'avis détaille les effets à court terme: «nausées, céphalées, vertiges», mais seulement «si le produit est susceptible de pénétrer dans l'organisme». OK, ça c'est bon pour ces chochottes d'humains. Les tuyaux, eux, ne craignent pas les cancers et les prises de tête.

Erika Zarai

Lu 1451 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47