La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Déco. Zyva crèche ailleurs



Dans le jargon municipal, virer de chez papa maman, faire son Tanguy repenti, ça s’appelle « décohabiter ». L’expression se trouve dans le compte rendu du conseil municipal, dans la rubrique « accès au logement pour les jeunes » qui voudraient avoir la gentillesse de se carapater vite fait du sofa avachi de chez leurs vieux aux Dervallières. Justement, dans le quartier, on fait le ménage, en ratiboisant mine de rien 55 logements pour faire de l’air et un peu de poussière, mais ça retombe, ces choses-là. Les gens issus d’immeubles collectifs ont droit à quatre refus de relogement avant de se faire reconvoquer pour une rencontre destinée à examiner leur problème. Non mais ! Quant aux jeunots qui veulent quitter le nid familial, ils ne peuvent refuser qu’une fois. C’est pô juste !

Lu 209 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01