La lettre à Lulu
n°35 - déc

Dépit de boissons. Y’a d’l’alcool dans l’gaz !



Le comité des œuvres sociales d’EDF-GDF se retrouve privé de picole en son village vacances de Mesquer. Gaziers et électriciens font grise mine. La cause de ce dépit, le transfert raté faute d’autorisation, d’une licence IV abandonnée au patelin de St-Vincent-des-Landes. Impossible de se pochtroner au pastaga et au dijo au camping et village vacances. L’affaire doit être d’importance puisque ces vacanciers frustrés ont appointé un cabinet d’avocats parisien pour attaquer au tribunal administratif cet inique refus de licence IV. L’avocat déploie un argumentaire imparable. Voilà l’alcool, conquête ouvrière immémoriale, et acquis social bafoué par les empêcheurs de prendre ses vacances rond. L’avocat invoque ni plus ni moins qu’une atteinte à la Convention européenne des droits de l’homme, au Traité de Rome et à la Constitution de la République… Ce qui a laissé de pierre le tribunal. L’avocat oublie un droit fondamental, celui des foies chargés et des gueules de bois à disposer de répit estival.

Lu 2442 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01