La lettre à Lulu
n°37 - été

Dieu bleu. Au néon du père



Pendant quelques mois, une grande enseigne de l’Hôpital central de Nantes est en panne. Enfin à moitié. On devait confondre politique de santé et tentative de sainteté, car le néon bleu indiquant «Hôtel Dieu»* ne se lisait plus, à la nuit tombée, que «Dieu». À la gauche de Dieu, tout s’était éteint. Comme s’il devait apparaître à tous, agnostiques et apostats compris, qui ne veulent pas croire une chose pareille. La chose pareille est ainsi déclinée dans les couleurs bleu néon mode, usitées par l’artiste Kersalé, à l’instar des fenêtres murées de la Fnac et de l’entrée de la piscine Gloriette. On ne voit donc pas pourquoi le centre hospitalier régional s’obstinerait à se faire passer pour un bouclard au Paternel présumé de l’Acrobate. À moins que l’hôpital se soit trop moqué de la charité, et qu’il lui faille une rédemption ici bas. Un électricien consciencieux a mis fin à l’extinction du mot «hôtel». Pourtant cette survivance anachronique de la dénomination «Hôtel Dieu» montre que depuis bientôt un siècle, la France fait fi de la séparation de l’Église et de l’État de santé.


* Le scandale bondieusard de l’hosto, <a href='/index.php3?action=page&id_art=11708' class='font2-30'>Lulu n° 1</A>, décembre 1995.

Lu 2442 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03