La lettre à Lulu
n°2 - fév

Dingueries technocratiques. CDLM, canal historique



Historique : les ingénieurs ont déjà frappé au Canal de la Martinière. Au XIXe, l’estuaire de la Loire s’ensablant, un projet de canal latéral au fleuve, sur quinze bons kilomètres, est lancé en 1866. Le chantier titanesque dure dix ans et coûte 26,7 millions de F de l’époque (soit 452 MF actuels). Inauguré en 1892, profond de 5,80 m, ce canal est dépassé huit ans plus tard : les nouveaux cargos à vapeur réclament sept mètres sous la flottaison. Piteux, n’ayant pas prévu telle croissance des navires, les ingénieurs font recreuser le lit de la Loire : 25 MF de travaux, aussi cher que le canal ainsi mis au rencart. Désaffecté en 1913, il finit comme cimetière de trois-mâts.

En 1910, les ingénieurs des Ponts, pas vaccinés, imaginent même un autre canal de déviation de 11 km autour de Nantes, avec écluses amont et aval. Ce projet (50 MF de l’époque) est tombé à l’eau. Noyé dans le bêtisier du génie sans bouillir. Génie canalisé bien sûr.

Lu 1785 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03