La lettre à Lulu
Lulu 85 - juillet 2014

Dobrédouillements. Le musée de la réalité augmenteuse


Le musée Dobrée se dissémine façon puzzle. Mais attention, c'est pour son bien.


C'est le prodige de la communication. Faire passer pour un avantage une situation désastreuse, subie et pas reluisante. C'est ce qui se passe au musée départemental Dobrée, fermé depuis janvier 2011 pour d'hypothétiques travaux de refonte, alors que le permis de construire a été annulé* et qu'aucun projet n'est relancé, hormis une petite remise aux normes, à achever en 2019. Soit juste un an avant la mort programmée des départements… Va pas falloir trainer en chemin.

L'entourloupe du moment aura été de créer un affichage « Grand patrimoine » de Loire-Inférieure, pour présenter hors les murs des bribes des collections du musée Dobrée, rebaptisé « tête de réseau », mais en fait inaccessible. Ce qui prétend donner une "identité renforcée " à Dobrée, même si ses trésors sont distillés au compte-goutte. C'est ça, la réalité augmentée : on prend un bobard et on l'agrandit.

La plaisanterie du projet lancé et abandonné aura quand même coûté, pour rien ou presque, quelque
16,5 millions d'euros. Dont 10,5 millions avant 2004, du temps de la droite aux manettes, pour les honoraires de l'agence bordelaise Brochet-Lajus-Peyot (études géotechniques, dossier de faisabilité par des ingénieurs culturels, études concours d‘architecte, début d’un gigantesque "chantier des collections" pour préparer le déménagement, etc.).

Élu en 2004, Patrick Mareschal a relancé un projet, cette fois mené par l'architecte Dominique Perrault. Avant que le permis de construire ne soit ratatiné par les recours*, on aura rallongé six millions d'euros en fouilles archéologiques, pour finir le "chantier des collections" et déménager tout ce vieux fourbi et les services dans des locaux périphériques…

Élu en 2011, Philippe Grosvalet n'est pas si fâché d'arrêter les frais, vu la déliquescence rapide des finances du département. C'est plus un musée, c'est un gouffre. Vivement une mission de spéléologues. Bénévoles, si possible.
* Première décision de juillet 2012 confirmée par la cour administrative d'appel en février 2014

** « Grosvalet remballe Dobrée », Lulu n° 77, juillet 2012.

Lu 27 fois













La Lettre à Lulu : @breizhalato C'est ça. On se recouche et on revient du bon pied !
Mercredi 28 Juin - 10:51
La Lettre à Lulu : @AntoineDen On retire ! Ecrit trop vite, on s'est pris les pieds dans la calculette ! On y revient... Merci !
Mercredi 28 Juin - 10:49
La Lettre à Lulu : RT @rayclid: Syrie : Macron vire de bord #Syria #Assad #LREM https://t.co/8tRHYZGz9u
Mercredi 28 Juin - 09:40
La Lettre à Lulu : RT @ACIPA_NDL: Inauguration de sentiers de randonnée sur la #zad de #NDDL. Rendez-vous dimanche 02/07 à 10h à la ferme de Bellevue https:/…
Mercredi 28 Juin - 09:40
La Lettre à Lulu : RT @Paris_luttes: Pour la manifestation de cet après midi, les flics sont passés chez tous les habitants du Blvd Beaumarchais pour poser de…
Lundi 8 Mai - 16:05