La lettre à Lulu
Lulu 69 - juillet 2010

Éléphant rose Gégé en bégaye de couleur


Les Roms sont blagueurs.
Gérard Allard, lui, est blogueur.


Les blogs, c’est pratique, ça permet de distiller des vacheries sans avoir l’air de faire des déclarations trop officielles. Une zone de test, en somme. Et puis les socialistes de l’agglo martèlent leur mot d’ordre aggloméré sur les Roms : humanité et fermeté. Gilles Retière, le maire de Rezé, a déjà parlé en septembre 2008, des « invasions » de Roms. Contre ces barbares, Gérard Allard s’y met aussi. Entre un petit mot sur le forum des commerçants et les 80 ans de l’amicale laïque du cru, le conseiller général socialo du canton de Bouaye y est donc allé fin mai sur son blog d’un joyeux couplet sur les Roms installés à Rezé «sur la friche qui nous empoisonne tous». En peignant leurs caravanes, ces Roms ont fait un pied de nez à l’idée de faire couleur locale et un clin d’œil à la «fête des couleurs», qui voit chaque quartier adopter une couleur et participer à une parade collective. Trépignant de couleur, le socialo se lâche : «Lorsque l’on veut revendiquer une place dans la cité, s’intégrer, comme d’autres communautés l’ont fait dans le passé sur l’agglomération, on peut s’interroger sur la méthode employée par ces groupes de familles qui résident en itinérance sur l’agglomération : arrivée organisée avec complicité (passeurs ? réseaux mafieux ?);  installation visible et provocante en entrée de ville ; comportement asocial parfois dans les quartiers.» S’en suit un refrain sur l’état qui fait rien et les communes que se coltinent le boulot : scolarisation des gamins et expulsion.
«En attendant, et après la fête, que l’on trouve drôles ou non ces caravanes colorées à l’entrée de Rezé, celles-ci devront quitter les lieux.» Ayant essuyé des tirs de barrage nourris en commentaire sur son blog, le Gégé a fait machine arrière, reprenant un discours plus conforme, se dit «pas indifférent aux souffrances», «pense aux enfants», mais tente aussi de se justifier, insistant un peu quand même : «Certains groupes sont tout de même arrivés par des moyens illégaux et je l’ai évoqué avec la précaution du point d’interrogation (réseaux mafieux ? etc.). Vrai aussi que certains groupes ont posé ou posent des problèmes de délinquance.» Persiste et modère. On n’est pas là pour voir la vie en rose.

Lu 311 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01