La lettre à Lulu
Lulu 76 - mai 2012

Errare financium nord est. Le luxe en bourgeois



Pour le pédégé d’Eurofins, Gilles Martin, ce transfert a une bonne raison : « Le centre de gravité économique du groupe s’est déplacé progressivement vers l’Europe du Nord. » Soit pile-poil à Luxembourg. La nature et la géostratégie sont bien faites. Mais tout ce savant calcul, c’était avant les acquisitions de labos au Brésil et au Japon. Désormais, le véritable centre de gravité hésite entre les Bermudes, les îles Cook et Vanuatu, quelques-uns des véritables paradis fiscaux (le Luxembourg ayant officiellement été viré de la liste). Selon les calculs de Lulu, en pondérant le poids des labos dans le monde par une correction des variations saisonnières et un indice fiscal transnational, l’épicentre mondial d’Eurofins est situé à 15 milles au large des îles Canaries. Sûrement un hommage appuyé au foot nantais. 

Lu 171 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01