La lettre à Lulu
Lulu 89 - juillet 2015

Escalator et à travers



Pornic est appuyée sur une hauteur. Ville haute, ville basse. Pour les anciens qui n’ont pas d’hélicoptère de poche ni de tire-fesse de coin de rue, c’est pas pratique. En juin 2013, le conseil municipal a donné son accord pour vendre les locaux de la police municipale à un promoteur, Performance promotion, pour qu’il y colle un immeuble mastoc sur trois étages, des boutiques sur trois niveaux, une esplanade centrale et 18 stationnements, l'ensemble traversé par quatre escalators haut de gamme dont deux en plein air, le tout fonctionnant 24 h /24, à la demande. Un escalator, à l’air libre, au bord de la mer, faut oser. Bon, pour l’instant, avec la nouvelle équipe municipale, le projet est gelé. Mais quel manque de planification, qui comme chacun sait consiste à aplanir. Pour ce faire, un bon chantier de cinq ans et une armada de bulldozers suffisait et la colline était rasée.

Lu 66 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47