La lettre à Lulu
Lulu 86-87 - novembre 2014

Esotérisques. Dieu et Dieu font neuf


Le bon dieu verse dans l’occultisme. La technique sulfureuse de l’ennéagramme a portes ouvertes au centre de formation de l’évéché.


Au centre spirituel diocésain des Naudières, l’évêché s’ouvre aux tripatouilleurs de l’âme. Ancien petit séminaire des Pères des missions africaines, le site des Naudières a été récupéré en 1976 par le diocèse qui en a fait un centre de retraites et de formations bénitières. Mais pas que. Au sein d’un parc de quatre hectares, Les Naudières proposent seize salles de réunion, une chapelle et trois oratoires, de quoi loger 130 personnes, et en nourrir 240. Un bizness.

Aux Naudières, sous l’égide de l’évêché, il se passe parfois des trucs pas catholiques. Le livre d’or du site en garde la trace. Passe encore sur l’accueil de l’institut du yoga Loire-Océan qui prétend – sur son site – maîtriser la « science de l’allongement de la vie », ou l’Institut hildegradien qui mêle réflexologie plantaire et cures à base d’élixirs et d’épeautre non hybridé. Glissons sur les coaches pratiquant la PNL, programmation neurolinguistique, ou le bouddhiste new age, version « pleine conscience » avec un zeste de MBSR, Mindfulness based stress reduction que le rapport de la Miviludes de 2008 considère comme une « théorie improbable », appuyée sur des « études indigentes » et que le rapport de 2012 dit appartenir aux « pseudo-thérapies s’appuyant sur une approche psychologisante [...] la pratique thérapeutique devient sectaire lorsqu’elle essaie de faire adhérer le patient à une croyance, à un nouveau mode de pensée ».

Un, Dieu, Troie, soleil !

Les cathos pure laine ont le sens du commerce et de l’opportunité, même si ces pratiques incontrôlées viennent chasser sur leurs terres. Accueillir une société de formation en coaching solaire, hypnose, sophrologie ou PNL, c’est bon pour le chiffre d’affaires. Même s’il ne faut pas être trop regardant pour ouvrir ses portes à une association comme « Nature et médecine » se réclamant de l’anthroposophie de Rudolf Steiner (pseudo science considérant que chacun a un « corps astral », un « corps éther » – selon sa propre terminologie –, et un corps physique qu’il faut transformer en purs esprits). En 1999, le rapport parlementaire français sur les sectes et l’argent avait épinglé l’anthroposophie, tout comme la secte Soka Gakkai * pareillement vantée comme référence par le centre des Naudières sur son livre d’or. Mais il paraît que depuis ces récurrentes accusations de dérives sectaires, la Soka Gakkaï s’est amendée. Le montant des amendes reste la grande inconnue.

Un coin du parc des Naudières héberge les préfabriqués de l’antenne nantaise du CNFETP, centre national de formation de l’enseignement privé, qui a l’air de puiser son inspiration moins dans le Nouveau testament que dans la programmation neurolinguistique et l’ennéagramme**. Même cuisine ésotérique au programme aux Naudières ouvert à tout le monde et le saint esprit : formations à l’inévitable ennéagramme décidément très en vogue, coachée par Pierre Angotti, un « initié » (c’est lui qui le dit) à cette technique, mais qui a aussi un cabinet privé de consulting à Compiègne. Repris des soufis au début du xxe siècle par un ésotériste russe, George Gurdjieff, à la recherche de la pierre philosophale, l’étoile à neuf pointes est censée pointer les blessures d’enfances enfouies, voire carrément intra-utérines... Ces révélations de vieilles plaies prétendent déceler des traits de personnalités forcément occultés, générant des « évitements compulsifs », à partir de quoi doivent se tracer des « chemins de guérison » pouvant aller jusqu’à préconiser des ruptures familiales.

L’ennéagramme ? « Un emblème de New Age et un cheval de Troie dans les séminaires catholiques et dans les communautés pastorales protestantes (neuf types de tentations, neuf types de rédemptions). Il revient en Europe dans des communautés non averties des origines ésotériques de cette théorie qui ne repose bien entendu sur aucune base scientifique ou théologie traditionnelle », prévient le site Preventsectes.com.

En 2003, le Conseil pontifical pour la culture et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux avaient pourtant mis en garde contre l’ennéagramme qui utilisé « comme instrument de croissance spirituelle, introduit une ambiguïté dans la doctrine et la pratique de la foi chrétienne ». Depuis, il semble que ces défiances ait été oubliées. Faites entrer l’étoile à neuf piques ! Et God bless la concurrence.

Charles Atant

**   « L’étoile à neuf branches au catalogue », Lulu n° 76, mai 2012

Lu 93 fois













La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN @antonytorzec @MSpeacefully Lulu s'excuse de répondre en retard. Il avait jokari.
Jeudi 20 Juillet - 00:13