La lettre à Lulu
n°18/19-été

Exit. Putain, quatorze ans !



Vous allez voir comme les gens sont méchants. Le 15 juin, l’assemblée générale de la Maison de la culture de Loire-Atlantique est informée par le Conseil d’administration du choix de se séparer du directeur Jean-Luc Tardieu après 14 ans de service. Lors du déballage houleux, Edouard Landrain, l’élu à la culture du Conseil général s’entend traiter de «faux-cul». Ce n’est pas très charitable. Et puis ça pourrait vexer les vrais culs. Quant au président du conseil d’administration, Michel Le Méné, il déclare que le contrat de Jean-Luc Tardieu n’est pas légal, car la rédaction a omis de préciser le nombre d’heures de service comme le premier technicien de surface venu, et les modalités de contrôle par la médecine du travail. Il convenait que ces graves anomalies fussent enfin dénoncées par ceux qui en furent les auteurs. Mieux vaut Tardieu que jamais.

Lu 1648 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01