La lettre à Lulu
n°26 - déc

Fournase. Le sursis du crache-dégueu



A Saint-Viaud, le pollueur officiel passe le réveillon tranquille. Mais il devra fermer ses cheminées à saloperies avant le réveillon suivant. Spécimen d’une espèce en voie d’extinction, l’incinérateur hors-la-loi de Saint-Viaud, sémillante commune du sud Loire, est condamné à mort par les autorités. Mais pas tout de suite. Le machin pollue avec panache, mais sur avis de la DRIRE*, un arrété préfectoral a accordé un sursis. «Est-ce que ça vaut la peine de parler de ce vieil outil, qui est plus un four qu’un incinérateur ?» soupire le directeur d’exploitation, Jean Baconnet. Il vaudrait mieux laisser se fermer gentiment cette unité dont la gestion a été confiée par le SIVOM de Paimbœuf à la société SODIMO. Si l’installation fut autorisée, en 1983, c’est qu’elle était dans la catégorie des moins de 6 tonnes/heure de déchets incinérés, pour laquelle il n’y a pas de réglementation. «A l’époque, cela permettait de dévier les normes», concède pour finir Jean Baconnet. Bien sûr, il serait de bon ton d’ignorer ces incinérations à échappement libre et ses cheminées sans aucun filtre, qui ont émis généreusement depuis seize ans leur lot de dioxines, furane, et acide chlorydrique. Il fallait bien cramer les ordures ménagères de St-Père-en-Retz, Corsept, Paimbœuf, St-Viaud et Frossay. En gros 50 000 tonnes de déchets partis en fumée toxique. Et puisque les autorités locales ne veulent pas investir pour remettre l’usine aux normes, l’arrêt des nuisances est fixé au 31 décembre 2000. Fin de siècle ou pas, il faudra encore respirer les poisons pendant un an. Nous vivons un siècle crachoteur.

<I>* Direction régionale Industrie Recherche Environnement. </I>

Lu 1947 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03