La lettre à Lulu
Lulu 64 - avril 2009

Gaulle nantaise. Ayrault coule un bronze


Sarkozy s'arroge Jean Jaurès et Guy Môquet. Auxiette récupère Guichard. Ayrault s'y met en s'annexant De Gaulle. Avec une statue en bronze collée face aux communistes. Pour leur faire la nique.


Gaulle nantaise. Ayrault coule un bronze
Avec cette commande passée par la ville de Nantes d'un De Gaulle en pied et en bronze, Ayrault choisit l'option gaullage des statues à la noix et la fin de la chienlit. Nantes a mis quatre sculpteurs en compète. Cet été, De Gaulle devrait se tenir debout au bout du cours des 50 Otages. Grandeur nature. On se demande ce qu'il va foutre là, face au monument qui célèbre essentiellement des communistes, c'est-à-dire pas vraiment des copains du Grand Charles. Sollicitée par Lulu, la mairie a dépêché Yannick Guin, historien de service mais pas concerné par le projet, n'étant plus adjoint à la culture. Premier argument : c'est une demande des anciens combattants. Sûrement très anciens, puisqu'ils ont mis plus de soixante ans à trouver l'idée de demander une effigie de leur héros. Deuxième argument : après l'exécution du colonel Hotz en 1941, De Gaulle n'a pas totalement désavoué à la BBC le geste des résistants dont il ne sait pas qu'ils sont communistes. Pas totalement. Yannick Guin lui reconnaît une « position nuancée ». En fait, un réflexe corpo, De Gaulle dit que ce n'est juste pas le moment, ni la bonne manière, la guerre devant être réservée aux militaires : « Si les Allemands ne voulaient pas recevoir la mort de nos mains, ils n'avaient qu'à rester chez eux. Mais il y a une tactique de guerre. La guerre doit être conduite par ceux qui en ont la charge... Actuellement, la consigne que je donne pour le territoire occupé, c'est de ne pas y tuer ouvertement d'Allemands »*. Troisième argument : De Gaulle a fait Nantes « ville compagnon de la Libération », et sur les cinq villes distinguées, « seule Paris a sa statue; Grenoble y réfléchit ». Super, Nantes se place deuxième !

Est-ce suffisant pour honorer le Général ? On doit à cet archi conservateur quelques bons moments de bonheur : Sétif et ses 45 000 morts d'un massacre à l'automitrailleuse et au canon de marine, le tout ordonné par De Gaulle ; la Françafrique et ses réseaux Foccart, escamotant le poids de l'empire colonial pour lui substituer le néo colonialisme, le pillage généralisé des ressources et le soutien forcené aux dictatures les plus guillerettes. Sans parler de De Gaulle couvrant Papon après le massacre de quelques 200 Algériens lors de la nuit sanglante du 17 octobre 1961 à Paris, puis au métro Charonne en 62. Qu'un sang impur abreuve nos trottoirs. Parmi nos plus récents chefs d'états, c'est le plus meurtrier. Bref une « certaine idée de la France » à célébrer en bronze. Si Ayrault honore De Gaulle, c'est qu'il doit y avoir une certaine idée du bonhomme. Quelle directive a été donnée aux sculpteurs ? Quel De Gaulle retenir ? Celui de Londres, celui de Sétif, de la crispation sur l'empire colonial français ? « C'est compliqué, l'histoire, soupire Yannick Guin. Pour le concours, rien n'est demandé. L'artiste est libre ». Comme c'est une commande publique, une statue du Commandeur serait parfaite.

Robin Boulert

* Cité par La Bretagne dans la guerre, d'Hervé Le Boterf, édition France-Empire.

Lu 353 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03