La lettre à Lulu
Lulu 60 - juin 2008

Gonflette

Ouest-France particulièrement en baisse



Pour vendre de l'encart de réclame, il faut peser lourd en exemplaires vendus. Si Ouest-France a enregistré 0,9% de mieux de mars 2007 à mars 2008, c'est au prix d'un artifice de décompte. Il y a les journaux vendus aux particuliers, et les «payés par tiers en nombre», c'est-à-dire les ventes collectives, généralement au rabais auprès d'associations, écoles, salons professionnels. Un moyen de gonfler sa diffusion vérifiée par l'OJD, et donc de booster les tarifs de pub puisque l'encart est prétendument vus par plus de monde. «À Ouest-France, le nombre des “payés par tiers en nombre“ est passé entre 2003 et 2007 de 8 410 à 30 431 exemplaires par jour alors que les “payés individuels”, c'est-à-dire achetés par le consommateur final, ont baissé de 2%, de 754 041 à 738 718», signale la lettre économique API*. La tentation de forcer les chiffres n'est pas un péché mortel. C'est juste un arrangement avec la réalité sur terre.

* le 8 mars 2008

Lu 1187 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01