La lettre à Lulu
n°41 - juin 2003

Gratissu éponge. La recette du bouillon en 20 mn



À part les négas développés par ses labos photo, Ouest-France est assez peu coutumier du négatif. Dans les bilans, au moins. Mais tous les jours en vingt minutes, le groupe creuse son trou. Le quotidien gratuit 20 minutes boit le bouillon. Grosse déception plus d’un an après son implantation à Paris, pour le journal lancé en France par l’éditeur Suédois Schibsted, partageant l’actionnariat fifty-fifty avec Ouest-France (25 %) et Spir Communication, filiale de Ouest-France qui détient aussi 25 %. La société a perdu 15,2 millions d’euros en 2002*. Il faut le savoir, le gratuit, c’est pas payant.

<I>* Les Echos, 5 mai 2003.</I>

Lu 2503 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01