La lettre à Lulu
n°36 - fév

Hommage. Strabisme divers gens



Étienne Garnier, feu député RPR de Saint-Nazaire, avait des mœurs politiques très élastiques, pratiquant l’art du grand écart d’un extrême à l’autre. C’était devenu un secret de polichinelle de savoir que ce député avait servi d’intermédiaire entre son pote Chirac et les trotskistes lambertistes. Il avait ainsi organisé en 95 un dîner à l’Élysée entre Alexandre Hébert, dit «Armand» ou encore «Ernest» au Parti des travailleurs (ex-OCI), et le Chi, dit «le président», lors de la grande grève contre la réforme Juppé de la sécu, comme l’a raconté Libé*. Garnier et Hébert avaient au moins un adversaire commun à Saint-Nazaire, le social-traître Claude Évin. Moins connues en revanche, les accointances entre Garnier et Le Pen. À la veille des législatives de 93, il organisa à La Baule une rencontre secrète entre l’extrême borgne et Olivier Guichard, déjà dans le but de faire la peau d’Évin. Les reports frontistes furent corrects et Garnier élu.La preuve qu’on peut être gaulliste et rester correct avec tout le monde.

<I>* 6 février 2002.</I>

Lu 2329 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01