La lettre à Lulu
Lulu 63 - décembre 2008

Incredible but truelle. Gagne terrain à coup de parpaings


C'est l'histoire d'un garage à étage, qui bave sur ses voisins. Œuvre d'un brave bourgeois nantais, mari d'une élue de l'UMP, le parti des bâtisseurs de rêve.


Incredible but truelle. Gagne terrain à coup de parpaings
Franck Van Goetghem a tout pour être heureux : membre du Rotary, concessionnaire en poignées de portes pour cabines de bateau, une épouse à l'UMP et élue d'opposition à la mairie. Seulement voilà, ce brave Franck s'est mis dans les ennuis en se lançant dans l'immobilier aventurier. Rue de Bouillé, sur un petit lopin attenant aux Archives départementales, il a tenté un coup. Avec sa moitié conseillère muncipale, il a co-signé une demande de permis de construire, officiellement pour surélever un garage sur une parcelle en longueur. Accordé en novembre 2006. Sans géomètre ni architecte, Franck a pris quelques libertés avec les cotes de son bâtiment. Disons qu'il s'est laissé éloigner de la référence au mètre étalon du pavillon de Breteuil.

Seulement voilà, des gens à l'esprit étroit, des experts judiciaires qui ne croient que les faits l'ont rappelé à la dure réalité du centimètre légal. Faut dire qu'avec sa méchante boîte en parpaings, Frankie n'y est pas allé avec le dos de la truelle. 49 cm rognés à gauche sur le terrain des archives ; 1,80 m gagné en douce et en hauteur au dessus des prévisions de sa demande de permis de construire. Tant qu'à faire, il a aussi empiété à droite sur la maison mitoyenne, trouant le mur régulièrement pour ancrer un plancher en béton et installant un mur sur la propriété voisine. Ébranlés, les placards de la brave voisine s'en sont trouvés remplis de poussière. Le Franck, bon prince, a fait passer une bouteille de pinard à la dame, en guise d'excuses. Il a aussi prétendu que c'était une surélévation du bâtiment existant, alors qu'il l'a mis par terre sans permis de démolir, prétextant un éboulement que personne n'a vu. Au passage, il a fait descendre le mur appartenant aux archives. Question esthétique, la construction est vilaine comme un pou. Face à l'élégance du nouveau bâtiment des archives, ça fait tache.

Le 3 décembre 2007, un procès-verbal des services de l'urbanisme dresse inventaire des infractions : construction trop haute, trop large, réalisation d'une terrasse en fond de parcelle avec ouvertures non prévues. Le tout transmis au procureur. Van Goethem a bien tenté de faire intervenir les élus de droite du conseil général, mais il s'est fait lâcher en route. Pas défendable, son côté petit cochon de la truelle. Jouant la stratégie du parpaing accompli, Franckie a mis les bouchées doubles, installant l'électricité et une ligne téléphonique dans un chantier battu par les vents. Mais son avocat lui a instamment conseillé d'arrêter tout pour ne pas aggraver son cas. Il est assigné en référé depuis cet été pour demander la démolition, mais son avocat a trouvé de quoi reporter plusieurs fois les audiences pour éviter de passer trop vite du permis de construire au permis d'instruire. Cette fois c'est le tribunal administratif qu'il a sur le dos. « C'est vrai, j'ai été virulent. Je suis grande gueule, confie l'intéressé à Lulu. C'est de la chasse à l'opposant notoire. J'ai été convoqué par la police. On fait tout pour m'obliger à démolir. 15 cm, c'est pas la mer à boire! C'est vrai, il y a eu un petit problème de hauteur. Mais la mairie a fait exprès de rabaisser le trottoir. Si rien ne se passe, je reprends les travaux ».

L'imbroglio a quand même vu des experts parler de « tromperie, tricherie aggravée » et un autre conclure qu'il fallait « démolir presque entièrement le bâtiment ». Franckie ne va pas se laisser pas démolir par de telles mesquineries.

Andy Stroy

Lu 510 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46