La lettre à Lulu
Lulu 74-75 - nov.-déc. 2011

Invincibilité. Greenwashing en chaire et en euros


L’université manquant d’artiche, les braves investisseurs privés accourent dans les facs. Le géant du béton Vinci prêche le greenwashing durable.


Les alliances universitaires, ça se cultive. Foin de sécheresse : on arrose !

Vinci ne se contente pas d’agir sur le terrain. Le groupe soigne aussi chercheurs et universitaires. Vinci a donc imaginé de financer des travaux conservant la mémoire du site rural, que le géant du BTP aura fait disparaître. Est donc prévu un "document témoin sur l’histoire du site, éventuellement le sujet de mémoire d’un thèse ou d’un doctorat". Dans la lignée, la multinationale du béton et du bitume investit l’université nantaise, et sa nouvelle « fondation de projets » destinée à "rapprocher l’université du monde économique". En janvier  2011, Vinci a versé 250 000 euros à la fondation, obtenu du même coup une place de vice-président du bureau de la fondation pour le directeur régional d’Adim (la branche immobilier de Vinci), et va financer dans un premier temps une chaire en génie civil, soit 25 000 euros par an pendant quatre ans, et bientôt une autre chaire, axée développement durable et intitulée "ville créative et durable". Le budget ? Montant non communiqué. Par ailleurs, Vinci finance déjà le pôle génie civil éco construction, pôle qui fédère dans la région entreprises, labos de recherche et centre d’essais, grandes écoles d’ingénieurs et université. Avec l’éco construction prônée par le BTP, les bétonneurs s’achètent une conduite ou alors juste un sauf-conduit pour entrer dans le cercle vertueux de la responsabilité écologique. Tout ça pour construire un aéroport qui célèbre les ressources fossiles à envoyer en l’air, mais déroule aussi le tapis pour l’automobile : barreau routier, échangeurs, raccordements, aires de stationnement, bitume et bas côtés. Manque plus qu’une chaire de conversion vessies-lanternes.

Lu 296 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01