La lettre à Lulu
n°23/24-été

Irrégulo madérisation



Être ou ne paraître Un irrégulomadaire digne de ce nom ne pouvait s’obstiner à paraître à intervalle approximatif de deux à trois mois. L’irrégularité impose de la rigueur, de la précision. Plus de quatre mois se sont écoulés depuis la dernière livraison. Que les nouveaux abonnés se rassurent, ils n’ont pas été lésés d’un numéro. On vous dira qu’il fallait un tel délai pour justifier ce qualificatif autoproclamé de parution sporadique et faire preuve d’une vraie irrégularité. Pure intox, qui cache mal que les pseudo dilettantes qui font le journal sont d’authentiques fainéants. Il faudra que ceci soit redit. De temps à autre ou même plus souvent.

Lu 2845 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03