La lettre à Lulu
Lulu 72 - avril 2011

Jungle des villes. Les partagistes au pilori



Bien vivre ensemble n’est pas partager. Pas pareil. Parce que voyez-vous, on n’est pas des chiens. Le « guide du bien-vivre ensemble » détaillant les « règles de civilités à l’usage des citoyens nazairiens » n’oublie pas de prévenir : « Je ne partage pas mon casse-croute avec les animaux ». C’est très mal. C’est de l’incivilité. On ne sait pas si un guide du bien-vivre à l’usage des goélands, clébards et moustiques nazairiens leur précise de ne pas refiler leurs restes de poubelles, leur gamelle, ou leurs ponctions de sang aux civils humains.

Lu 170 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01