La lettre à Lulu
Lulu 81 - juillet 2013

Kiss kiss bank bank. Au Crédit mut, banco pour le drive in


Nantes métropole bichonne le siège du Crédit mut’. Détail : les parkings sont sous secret bancaire.


Mettez dans un shaker l’oxymore «[ banque citoyenne» et le laïus de la « capitale verte de l’Europe 2013 ». Un zeste de connivences d’entre-soi là-dessus. Agitez. Résultat : des artères encore un peu plus bouchées. Le Crédit mutuel transfère son siège social de Port-Boyer, au nord de Nantes, au Champ-de-Mars, à deux pas de la cité des congrès. Une construction très propre sur elle, conçue par le groupe d’architecte BCBG et nantais AIA, genre bâtiment bassement consommateur (BBC dans la novlangue) « pour réduire son empreinte énergétique ». Et justement, ça tombe bien : avec une station de busway quasiment en bas du futur immeuble et le tram tout proche, les 1 400 salariés* concernés par ce déménagement n’auront aucun mal à privilégier «les transports doux ». Officiellement.
Le plan de mobilité d’entreprise signé avec Nantes métropole a un objectif premier : bouter la bagnole hors le centre. Mais en coulisses, la direction a rapidement fait valoir son exception culturelle. Si la communauté urbaine ne l’autorise pas à créer un nombre de places de parking bien supérieur aux normes en vigueur, la révolte grondera chez les salariés. Et on ne plaisante pas avec les banquiers qui font les gros yeux. Or les règles sont a priori claires : « dans les corridors de 700 m autour des transports en commun structurants [c’est le cas du busway et du tramway], il y a une norme maximale d’une place pour 80 m2 de plancher », dixit l’adjoint à l’urbanisme Alain Robert**. Mieux, dans le quartier Madeleine Champ-de-Mars, le plafond passe à une place pour 120 m2 de bureaux... Sauf si, miracle, on a pris soin de classer l’espace du chantier en zone UPb2 qui a l’honneur et l’avantage d’être urbanistiquement exempte de toute contrainte.
Le chantier a bénéficié d’un vrai coup de baguette magique ! L’aubaine d’un urbanisme aux petits oignons permet de réaliser en sous-sol plusieurs centaines de places de stationnement pour des véhicules à moteur à explosion qui viendront gonfler les embouteillages aux heures de pointe. Nantes, grande capitale, doit savoir capituler pour une banque, c’est même capital.

* selon Ouest-France, le 29 mars 2013
** Presse-Océan,le 25 avril 2013

Lu 318 fois













La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: C'est le printemps!!! Si si!!! L'occasion de diffuser de bonnes graines comme ce guide #Automedias44 C'est par là: https…
Vendredi 24 Mars - 14:12
La Lettre à Lulu : Avec notre directeur de publication dedans ! https://t.co/GLAgPpSGii
Jeudi 16 Mars - 12:48
La Lettre à Lulu : Fifi et Tayo, sapés comme jamais avec un beau costard taillé par @rayclid https://t.co/CcfzmFMpsm #FillonGate… https://t.co/mRMoHBomSj
Mercredi 15 Mars - 19:06
La Lettre à Lulu : La suite des aventures de notre duo miraculé... Fifi et Tayo par @rayclid, la série, épisode 8 ! #fillon… https://t.co/jm3ApbdTUU
Mercredi 8 Mars - 15:56
La Lettre à Lulu : RT @Obs_Violences: Un CRS a agressé sexuellement et tabassé une femme, samedi 25 février à Nantes. https://t.co/7EJWZaoI75
Lundi 6 Mars - 19:03