La lettre à Lulu
Lulu 64 - avril 2009

L'insurrection qui vise. Alerte à la bombe de carnaval


Contre le méchant pschiiiit qui tache et qui fâche, l'arrêté municipal. Les farces et attrapes n'en reviennent pas.


Sombre affaire de terrorisme carnavalier. Strictement interdites, les bombes. Vous savez, ces machins aérosol qui crachent des spaghettis de couleur. Les «bombes filaires», c'est la bête noire du comité des fêtes qui préconise sur son site internet les « bons serpentins papier beaucoup plus économiques et écologiques ». Renseignement pris en direct au standard du comité, ces bombes aérosol « tachent les vêtements et sont dangereuses quand les yeux sont visés. L'an dernier, un chauffeur de char a été ainsi agressé : ses lunettes, en verre synthétique, ont été attaquées. C'est que ça doit pas être tout bon tout bon, quand même. Les gens qui défilent en ont ras-le-bol. Et quand on fait une réflexion aux enfants, les parents prennent leur défense ! » Exaspérants, ces mômes et leurs garde-chiourmes laxistes.

«Il y a bien un arrêté municipal interdisant ces bombes aérosol mais la police ne cherche pas à le faire appliquer», soupire la préposée au comité des fêtes. Pénibles, ces sergents de ville laxistes ! La police municipale confirme l'arrêté qui interdit pétards ainsi que les «bombes aérosol susceptibles d'occasionner des taches, des blessures et des contusions, même légères». «N'importe quoi, dit-on au magasin de farces et attrapes Tout pour les fêtes. Quand le président du comité des fêtes est passé déposer son affiche , il n'a rien dit. Nous, ces bombes, on en vend !».

On avait déjà criminalisé les porteurs de matraques en plastique de la mi-carême il y a quelques années, et pareillement banni les lanceurs d'orange au XIXe siècle. Vous allez voir que bientôt, il faudra une autorisation administrative par confetti, mis aux normes européennes, avec certification développement durable et copie des jurisprudences des cassations de procès pour coups et blessures par confetti.

Lu 365 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03