La lettre à Lulu
n°20 - oct

La Fessée à Lulu. La bise à Nuel



Evoquant les fêtes foraines «bisanuelles» qui troublent les bons riverains des cours St-Pierre et St-André, Lulu s’est pris les pinceaux dans la sémantique. Un lecteur a fort justement relevé ce tapis d’ânerie. Pour éviter toute bisbille, rappelons que bisannuel, c’est tous les deux ans, et que semestriel, deux fois par an. Et birrégulomadaire, c’est tous les combien ?

Lu 1612 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01