La lettre à Lulu
Lulu 92 - mai 2016

La Lettre à Lulu N°92


La Lettre à Lulu N°92 est de sortie !




Disponible en kiosque en vrai papier, avec de la vraie monnaie claquant sur le comptoir. Ou en pdf, grâce à une transaction paypalisée, effectuée une petite carte en plastique de péage, en passant par là.

Nantes livrée aux cassureurs
On l'entend assez. Préfet, politiques et médias redisent à l'envi que la facture de la casse lors de manifs sera payée par les contribuables. De quoi faire des happy taxpayers des ennemis des manifestants. Cet énoncé oublie délibérément un acteur majeur de ces bris de vitrines : les assureurs, qui remboursent à hauteur de ce qu'ont prévu les contrats. Sur le sujet, Nantes métropole garde un silence plus policier que poli. Motus sur la police d'assurance quoi.

L'or noir caché sous les Noirs au château des Ducs
Une expo sur Tromelin, une île perdue de l'Océan Indien où des esclaves ont été oubliés en 1760. Le rapport avec Nantes ? Aucun. Mais les intérêts stratégiques pour la France sont très pétrolés… L'archéologie et la culture servent aussi à la conquête de territoires marins très disputés.

La livraison du plus fort : mise en compétition des auto entrepreneurs à vélo, ultra précaires livreurs de plateaux repas. Tout bénef pour l'intermédiaire, Take Eat Easy ou Deliveroo.

Frénésie boutiquière
Carré Feydeau moitié vide, extension du passage Pommeraye, futur de la Petite Hollande, remplacement de la médiathèque : plus de 30 000 m2 étendus par des promoteurs… Tous ces milliers de mètres carrés commerciaux en centre ville, est-ce bien raisonnable ?

CCO, un climat à l'éviction répétée. Sur un petit effectif, douze départs en six ans. Une bonne moyenne.

La startupie nantaise, une galaxie qui contrôle et traques les consommateurs, vend du sécuritaire domestique, se la pète en trottinette, géolocalise les asthmatiques, ou prédit les résultats des élections à Miss France. Mais c'est l'avenir, la relance, l'innovation, le nu-mé-ri-que !

Le référendum qui fait flop

Malgré la retape éhontée, pour le European Best Destinations, c'est raté.

Le temps est à l'Orange : commerce du futur dans le nouvelle boutique ultra connectée d'Orange.

McDo vomi qu'ça ! Gestion de crise et intox au fastfoudeur de l'hyper centre nantais.

Incursion ethnographique chez les Baulois : de la collecte très cadrée des œufs de Pâques à la guerre civile qui menace, paraît il.

À la fortune du plein pot

Les gestionnaires de fortune draguent les millionnaires nantais. Les mont-en-l'air leur font les poches.

Les Galeries Farfouyette : hyper responsables socialement. Ou pas.

Melenchon drague les fils à papa. Conférence promo de son bouquin chez les apprentis patrons à Audencia.

Ils ne veulent pas se laisser strontiumiser
Les riverains et leurs poumons sont fumasses. Saint Nazaire, quartier de Méan : avant de distiller ses douceurs chimiques cancérigènes, l'usine de ripolineurs chimiques Rabas, sous-traitante d'Airbus, distille des promesses tartinées de chromate de strontium.

Allons enfants de la patriiie : Classe défense pour les collégiens de Saint-Naz.

Gégène : Les anciens combattants d'Algérie se médaillent entre eux.

ADN et bonnes manières : L'institut de génétique Nantes Atlantique relance un produit déjà controversé : le portrait robot ADN à usage policier.

Crânes oubliés : au XIXe scientifiques et progressistes croyaient mordicus pouvoir prédire les crimes en examinant la forme des crânes. Le muséum nantais en garde la mémoire.

Carte de visite de la Zad : une carte qui a fait un tabac, ouverte sur les imaginaires et la mémoire flottante en zone humide.

Bon naufrage !
Le Maillé Braizé ? Parti. Mais encore ? Qu'il coule.

Le retour des mange lumière. Se nourrir de pure lumière sans rien avaler d'autre ni liquide ni solide : des charlatans professent toujours cette idée farfelue mais dangereuse (pour la longévité vitale), la presse accompagne...

En images
Nuit Debout : le droit de parler n'empêche pas les bancs de passer au feu.

Tagadac tagadac : Sinon, faut le savoir et c'est en bref :

- l'avenir est dans le caca chauffant
- les brosses à chiotte en forme de coeur, c'est tendance
- vivre quelques heures sans téléphone hyperconnecté, c'est un exploit et certains l'ont fait !
- une conférence peut annoncer l'argent amoureux
- la zoophilie hésite en justice entre maltraitance présumée et plaisir partagé
- l'actuel aéroport nantais pas du tout saturé selon EasyJet
- Kita vend de la croissance de pénis
- Les enterrements de vie de jeune fille, ça se teste
- « Nantes un ville sage en matière de vandalisme » selon un gérant de panneaux de pub en verre
- etc.

Lu 830 fois













La Lettre à Lulu : Fifi et Tayo relancent leur campagne avec un nouveau slogan ! Merci qui ? Merci @rayclid ! #FillonGate #fillon https://t.co/cw493xiLI4
Dimanche 26 Mars - 17:43
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: C'est le printemps!!! Si si!!! L'occasion de diffuser de bonnes graines comme ce guide #Automedias44 C'est par là: https…
Vendredi 24 Mars - 14:12
La Lettre à Lulu : Avec notre directeur de publication dedans ! https://t.co/GLAgPpSGii
Jeudi 16 Mars - 12:48
La Lettre à Lulu : Fifi et Tayo, sapés comme jamais avec un beau costard taillé par @rayclid https://t.co/CcfzmFMpsm #FillonGate… https://t.co/mRMoHBomSj
Mercredi 15 Mars - 19:06
La Lettre à Lulu : La suite des aventures de notre duo miraculé... Fifi et Tayo par @rayclid, la série, épisode 8 ! #fillon… https://t.co/jm3ApbdTUU
Mercredi 8 Mars - 15:56