La lettre à Lulu
Lulu 96 - avril 2017

La Lettre à Lulu N°96 - sommaire


Et voilà La Lettre à Lulu n° 96 d'avril 2017.
Avis aux optimiseurs et aux résidents de paradis : le prix de ce numéro, 2 euros, n'est absolument pas défiscalisable.


Un numéro tout neuf, à retrouver en kiosque en vrai papier, ou en vrai versement paypalisé qui par véritable enchantement entre dans l'ordinateur pour délivrer un vrai pdf (c'est )

Au menu de ce 96 :

Fric-frac à la fac
La fac nantaise livrée aux appétits privés, reconfigurant de fond en comble l'université pour choper un financement en accordant la prédominance aux ingénieurs de l'école centrale. Où règne, soit dit en passant, une ambiance d'humiliation des bizuts…
- L'école centrale va multiplier ses frais de scolarité par 4.
- Les tickets d'entrée élitistes sont déjà nombreux.
- Soumis à la loi de l'offre et de la demande, les nombreux DU, diplômes universitaires, ont lancé la course au plus cher.
- Contrairement à ce que dit son président, l'université de la cité des trouducs de Bretagne est dans les choux, ou carrément pas citée, aux trois hit-parades mondiaux des universités.
- L'école privée du design se sert de son alliance universitaire pour conquérir des marchés étrangers.

Arpète patron
Les potaches déjà macronisés : devenir entrepreneur s'apprend dès le collège. Le rectorat organise l'infusion de la culture de petit patron

Pédalier
Place au vélo : l'association des usagers du cyclopède suce la roue de Nantes métropole qui préfère un prestataire à un empêcheur de technocratiser en rond.

Mode privé
Privatisation des agent municipaux : par petits bouts d'effectifs, au bas de l'échelle. Inaugurable en juin, le musée des beaux arts intègrera un peu plus de précarité.

Gondole (tête de)
Hyper bloqué par les guernouilles. À Sainte-Anne-sur-Brivet, Leclerc a supermarché sur les lois, urbanisme, zones humides, et il s'est ratatiner par le tribunal administratif. Comme quoi les juges sont contre la consommation.

Cocontruc
Communication, participation : on refait tout et c'est la même chose.
Le service com' change de nom au risque de nier 35 ans de pur blabla baratineur. Et le marché du dialogue citoyen s'orchestre à coups d'appels d'offres.

Vieille branche
L'arbre au hérons, idéal pour y nicher un discret paradis fiscal via un fonds de dotation fait pour se défiscaliser.
Mais l'arbre est pas top pour dominer la ville, coincé entre une falaise enveloppante et un immeuble historique qui cache la Loire.

Désert : le coup du lopin
Des patrons locaux investissent dans un bout de désert au Texas. Avantage fiscal toujours.

Grigri
De notre envoyée spéciale chez les marabouts en chambre.

Terrain miné
L'urbanisme tombe sur un sol pollué et des voisins bruyants. Pour le site dit "Champ-de-Manœuvre", la promo immobilière ne fait bon ménage ni avec les saloperies héritées des militaires ni avec le voisinage carcéral.

Houille houille houille
L'écologie, ça commence à bien faire. Le port se réjouit du maintien du charbon.

Dada
Benjamin Péret en bédé. Nantes a quasiment perdu sa trace, mais Lulu l'a retrouvé.

Mais aussi...

Un champignon bouffe la fausse église romane de Saint Donatien et explose la facture de réparation.
Les vols low cost comptent pour moitié du trafic de l'actuel aéroport. 0 ND des Landes les tarifs s'envoleraient. Et les lowcostistes se feraient la malle…
Indre, son maire anti Rom change de marotte : il est désormais anti-cor (comprendre anti-correspondant de presse)
La ruine assurée des boutiquiers du centre ville va bien, merci pour eux. Leur diatribe contre les méchantes manifs faisant fuir les clients, c'était du bluff.

Lu 776 fois













La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN @antonytorzec @MSpeacefully Lulu s'excuse de répondre en retard. Il avait jokari.
Jeudi 20 Juillet - 00:13