La lettre à Lulu
Lulu 97 - juillet 2017

La lettre à Lulu N°97 - sommaire


Avec un esprit très quatre-vingt-dix-septième, Lulu n°97 est là.


Disponible en kiosque en vrai papier, avec de vrais fifrelins. Ou en pdf, en transaction virtuelle par là pareillement tarifé par l'entremise du site Paypal.

Au menu de ce numéro 97

J'y suis, j'y veste !
Pour comprendre l'EnMarchisme triomphant, deux figures éminentes de ces députés qui ont su si bien tirer leurs macrons du feu. L'illustre inconnue Sandrine Josso (J'peux pas, j'ai tennis) et le déjà bien repéré François de Rugy (Virez-moi ces zadistes) ont laissé Lulu visiter leur garde-robe, bien fournie en vestes retournées. Très mode pour la saison...

Supprimons les enfants. L'évêque poussé vers la sortie. Hervé Gaschignard, trop près de la jeunesse, tenté par la tentation. Le petit gars du coin, biberonné à Audencia, est tombé à Dax.

Cette school trop cool...
L' "école internationale de Nantes", un nom banal pour un établissement privé hors éducation nationale et hors de prix. Maternelle et primaire bilingues pour happy few, imprégnées de new age, menées par une adepte de réincarnation. Au moins après faillites et dépôts de bilan antérieurs.

Ah, la vache!
Mener des vaches enceintes à l'abattoir, se serait un bienfait pour les autres bestiaux, stressés par la mort imminente. Le député Yves Daniel vante cette présence apaisante.

Color me crade
Des dangers de la poudre sur les coureurs à pied. On paye, on court, on se fait poudrer, et la couleur colle aux tifs.

The Bridge moins bling qu'annoncé

Les patrons de partout boudent la croisière à bord du Queen Mary.
À bord, un patron de l'intérim vante carrément le contournement des lois sur le travail.

On s'l'a joue start up
Atelier pitch et création de boîte pour les kids. Macronez vous bien ça dans la tête.

Bib blues :

Le révolutionnaire du dimanche Aymeric Seassau, élu communiste à la lecture publique, s'affronte au cégétistes des bibliothèques pour l'ouverture le dimanche.

Blitz-promoteur-krieg
La coconcertation ça va cinq minutes. L'urbanisme éclair, sans discussion est en place square Fleuriot.

Passerelle sauvage
À Saint Aignan de Grand Lieu, le permis de construire, le maire s'en tape. En pleine zone protégée.

Mais aussi...

- Le maire de Savenay a raté l'élection présidentielle. Invalidé, son scrutin. Piteux, il est.
- Les patrons vendéens vent debout contre l'aéroport de ND des Landes
- Jardin des Ronces : un potager autogéré aux confins de Doulon fait la nique aux projets immobiliers
- Le quartier du luxe nantais peine à trouver des boutiquiers
- Louer le musée des arts pour un raout de co-ouarkingue, combien ça coûte?
- Le Voyage à Nantes et ses provocs : jusqu'à mettre en scène la disparition du PS. Fallait oser.
- Ce qu'il reste du PS local : le design du pipi de trottoir et les mariages la nuit.

Lu 722 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03