La lettre à Lulu
Lulu 82-83 - décembre 2013

La ruche qui dit oui. Gros bzzzzzz sur la Zad


Abeilles 1, vautours zéro


Les bétonneurs n’aiment ni la mauvaise graine, ni les petites bêtes. Le 5 octobre, le tribunal de Saint-Nazaire a annulé l’interdiction de semer lors d’une manif de remise en culture de friches, qui avait de toute façon passé outre. Les semailles ont été effectuées sur plusieurs parcelles par une belle entente de semeurs de la Zad, de paysans bio et d’agriculteurs en conventionnel. Le 10 décembre, le même tribunal donne raison aux abeilles. Vinci s’est rétamé, débouté de sa procédure en référé, revendiquant l’urgence d’expulser les ruches, sur des parcelles désormais détenues par Vinci. Les juges ont même condamné Vinci à payer 1 000 euros à Virgile Mazery le paysan apiculteur. Les abeilles butinent, les opposants accumulent un petit butin juridique. Les juristes en font leur miel.

Lu 107 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01