La lettre à Lulu
n°15 - déc

La tête du client. Repérage racial en tête de gondole



La tête du client. Repérage racial en tête de gondole
Dans son premier numéro, Ultimatum, le nouveau journal inter quartiers à paraître en décembre, publie l’interview d’une ancienne employée d’une société de vigiles placée en 1994 dans un hyper nantais. Officiellement, elle fait les paquets cadeaux, garde les sacs des clients. En fait munie d’un talkie walkie, elle doit taper un code quand des clients désignés comme suspects pointent leur faciès à l’entrée du magasin. Le code ? «21 : bande d’arabes ; 22 : gens du voyage ; 23 : personne louche, habillée bizarrement, punk, SDF…» Après ce signalement, caméras et vigiles en civils prennent le relais dans les rayons. La fliquette a craqué au bout de trois jours. Pour éviter de tels problèmes moraux, les voleurs présumés devraient être tatoués d’un code barre.

Lu 2225 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03