La lettre à Lulu
Lulu 47 décembre 2004

La tour, prends garde. Le passé a une gueule de rent



Pendant les travaux, faites le tour de la tour. Le Château des Ducs se fait retaper pour y implanter le grand musée de ville. Le chantier oblige à creuser la cour intérieure pour y enfouir un réseau de tuyaux et câbles où passeront eau chaude, eau froide et électricité mitigée. Voyeurs de passé, les archéologues, ces malpolis, ont regardé ces dessous. Ces gougnaffiers ont découvert des vestiges en état de conservation étonnant : outre l'embase d'une tour polygonale du XIVe, bel ouvrage à la maçonnerie intacte, ils ont surtout déniché une tour ronde du XIIIe siècle, magnifique édifice de 17 m de diamètre bâtie en 1207 par Guy de Thouars. État superbe, feuillures des portes bien conservées, comme les gonds métalliques des huis. Caractéristique de l'architecture de l'ère de Philippe Auguste, ce cylindre de pierre appareillée est comparable à la tour du Louvre. Un site majeur, d'intérêt national, regrettent les archéos nantais. On a bien vite rebouché les trous et ré-enfoui ces trop vieux cailloux. Et surtout, il est conseillé de ne pas en parler. La mairie de Nantes, maîtresse des lieux, tient à ce qu'aucune communication ne soit faite, même dans les milieux restreints du patrimoine et des vieilles pierres historiques. Aucune photo ne doit circuler. La fin du chantier du musée du Château ne doit prendre aucun retard.

Dans les futures salles du musée, on n'a pas non plus été trop regardant pour installer quatre cages d'ascenseur, trois niveaux de dalles en béton fortement armé protégeant quatre chaudières grosses comme des locomotives. On a aussi percé partout des batteries de dizaines de trous de vingt centimètres de diamètre, perforant les murailles pour passer les conduits. Bien des portes intérieures ont été discrètement élargies, quitte à scier sans vergogne des linteaux historiques, pour rajouter une pierre au milieu, en taillant dans la muraille

pour satisfaire aux normes de locaux accueillant du public. Rattrapez-le, le passé s'est enfoui.

René Sans




Lu 1859 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03