La lettre à Lulu
n°17 - avr

Langues étrangères



Conséquence inattendue du passage de milliers de supporters étrangers à Nantes, les bars à filles risquent de se transformer en véritables cafés philosophiques pendant la Coupe du monde. Les tenanciers recherchent en effet des hôtesses polyglottes, de préférence étudiantes en langues vivantes, pour tenir le crachoir aux footeux en goguette qui vont envahir la ville les soirs de match. Que les hôtesses monoglottes se rassurent, la langue française a souvent le dernier mot en fin de soirée.

Lu 2526 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01