La lettre à Lulu
Lulu 51 décembre 2005

Latulululu ?



Qu'il est beau le débit de l'eau
À bons ports, n°11, novembre 2005


C'est l'édito d'une lettre d'information des trois ports de plaisance de l'agglo. Un topo signé par le président du comité des canaux bretons et voies navigables de l'ouest. Citation : «Face et avec la dynamique économique productive qui se construit sur des pôles de compétences et de compétitivité de nos régions, il nous faudra répondre et contribuer par nos actions concertées et cohérentes à la deuxième du dynamique économique, très importante, celle-ci, redistributive et résidentielle dont le tourisme est un des éléments fondamentaux». C'est vrai quoi à la fin.

Savate, et toi ?
Presse-Océan, le 28 août 2005

Fin d'été, la police locale n'a pas chômé, et les réclamations pleuvent. Y'a plus de saison. Les conseillers d'opposition prennent la défense des citoyens ayant subi cette «intransigeance». Mais attention, il y a bonne et mauvaise victime. Céline Barré ne peut que faire des louanges à l'action de la police municipale, particulièrement la brigade à vélo, mieux que des assistantes sociales mais ciblant leurs publics : «Il y a une présence renforcée, une écoute, une attention, une disponibilité. Leurs interventions sont efficaces, notamment avec les traîne-savates qui boivent sur la voie publique». Pas un mot sur les traîne-fesses qui boivent en plein air aux terrasses des bistrots.

Drapé de justice
Presse-Océan, le 4 octobre 2005

Grosse affaire dévoilée par Presse-Océan, reprise le lendemain par Ouest-France : depuis sa construction, le palais de justice n'arbore pas de drapeau français sur sa façade. Point d'exclamation. Du coup, comment deviner que la justice y est quand même rendue au nom du peuple français ? Aucun texte de loi ne l'y oblige, mais les fétichistes des symboles s'insurgent. Le bâtonnier des avocats Yann Vilatte s'est dit «choqué» par cette absence et a cafté à la Chancellerie. Ignominie : il ne s'est rien passé. Mais, promis juré, la question sera étudiée de près. Voilà qui devrait atténuer le choc.

L'aval à l'envers
L'Eclair dimanche, le 4 décembre 2005

Ne dites plus bouchon vaseux, mais xuesav nohcuob. Parce que vl'a t'y pas que le bouchon vaseux a changé de sens. C'est le groupement d'intérêt public Loire estuaire qui le dit, études à l'appui. Depuis près de quarante ans, on a cru que cette vasouille en suspension dans l'estuaire venait du haut du fleuve. Et bien pas du tout, ça vient du large, cette bouillasse! Toutes les théories sur l'évacuation forcée du bouchon vaseux sont donc à dissoudre. «Des erreurs dramatiques ont été commises», concède un officiel. L'estuaire, fleuve évasé, etait donc envasé de l'extérieur. Il ne reste plus qu'à supprimer l'Atlantique, ce fauteur d'eau trouble.

Six sur dix
Presse-Océan, le 8 novembre 2005

Quand les banlieues flambent, Presse-O termine un encadré par un constat qui mériterait développement ; «À Nantes, six des dix quartiers les plus criminogènes se situent dans le centre ville». C'est vrai qu'avec les bombes placées sous la voiture d'Aissa Dermouche et au lycée de son fils, les beaux quartiers ont pris un coup au moral sécuritaire, et les statistiques une allure de sauve qui peut.

Privilègereté
Presse-Océan, le 10 décembre

Le conseil général de Loire-Inférieure vend près d'un million d'euros le logement de fonction de l'ancien directeur général des services. On apprend qu'il fait 345 m 2. On pourrait pas en faire une extension de la maison d'arrêt pour la dépeupler?

Conflit de canard
L'Éclair, le 16 novembre 2005

C'est dans la rubrique Carquefou : «Exposition sur les conflits en Indochine et en Algérie, actuellement à l'hôtel de ville». Ou comment des guerres coloniales deviennent de «conflits». C'est vrai qu'on avait commencé par qualifier d'«événements d'Algérie» la guérilla du FLN puis la répression d'un mouvement de libération. Mais bon. Ce sont devenus des conflits. Bientôt, on parlera des contentieux d'Indochine et des litiges d'Algérie. La guerre, ça fait peur aux enfants.

Lu 2835 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03