La lettre à Lulu
Lulu 76 - mai 2012

Latulululu ?



Trois pôles
Nantes.fr, mai 2012
Nantes se paie une « ferme en ville » cours Saint-Pierre avec animations agricoles pour faire comprendre aux gamins urbains que le rectangle panné surgelé n’est pas un poisson mais la bouse d’une vache facétieuse. Au programme de cette ferme temporaire, un pôle animal (basse cour, vaches, biquettes...), un pôle végétal (pommes à cidre, blé à pain...). Le troisième pôle, pour les filières de formation, c’est Pôle emploi. Quand un nouvel aéroport s’apprête à détruire des centaines d’emplois agricoles directs et induits, c’est de saison.

Larve-vaisselle
Ouest France le 6 mars 2012
À Plessé, à la cantine, un marmot a trouvé des vers dans son riz bio. Des larves de mites, en fait. « Pour se faire pardonner », le fournisseur de la cantoche a « pris l’engagement de confectionner un repas amélioré pour Pâques ». Un œuf en chocolat grouillant de vers de vase sans OGM, ça irait ?

Six feet under la poste
Ouest France, le 20 mars 2012
À Carquefou, au conseil municipal, ça discute de trucs graves. Comme l’idée de renommer la place du Vieux cimetière en place de la Poste. Autant dire une révolution. Certains défendent le patrimoine du cimetière, né au xive siècle, mort en 1959. Mais pas que : « En tant qu’ancien salarié de la poste, je regrette qu’on puisse donner le nom d’une place publique à une entreprise », dit un élu d’opposition. Une manière d’enterrer la poste.

Réchauffement peopolique
Presse Océan, le 24 mars 2012
Les candidats aux jeux de chansonnette télévisée sont déjà considérés comme des stars. Voilà que les seconds rôles qui leur causent dans le poste le deviennent aussi. Grâce à Presse-O, merci Presse-O, le vrai gens a pu rencontrer en vrai des vrais salariés de TF1. Ça s’appelle une « journée de proximité » avec « un cocktail privilégié en leur présence » afin de « partager des moments privilégiés » avec Sandrine Quétier et Louis Bodin, deux animateurs, l’un people, l’autre météo. On peut toucher le crâne du monsieur de la météo, ça porte bonheur ? Et pour embrasser une carrière de peopoliste, faut coucher ?

Lapsus à la consulat
Presse Océan, le 29 février 2012
Petit compte rendu de petite manif intersyndicale contre l’austérité en Europe. Le cortège emprunte une voie inusitée des galoches de manifestants, la très patrimoniale rue Kervégan. C’est là que niche le consulat grec. Que Presse-O appelle « consulat de Grève ». C’est vrai qu’avec des slogans comme « Nous sommes tous Grecs », ça tourne à l’appel à la grèce générale. On nage en pleine zone de flou sémantique...

Pigeon vote
Le Nouvel Obs, 21 février 2012
Austérité. Création du Mécanisme européen de stabilité. à l’assemblée, les socialos se sont abstenus. Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés PS a fait une sortie mémorable : « Notre abstention est dynamique, offensive. Le vote « non » aurait donné l’impression de ne rien décider  ». Va falloir qu’il explique aux électeurs vulgaires que pour les élections, s’abstenir, c’est agir de manière offensive. Voter, c’est l’immobilisme, la léthargie, le néant.

Autant de plus en moins
Ouest France, le 8 février 2012
Joli titre pour ce bilan du salon du pinard à Angers : « Beaucoup de moins de monde au salon ». La prochaine fois, pourvu qu’il n’y ait pas de moins en moins de populo en plus.

Le commissariat fêlé
20 mn, le 31 janvier 2012, Presse Océan, le 16 février 2012
Trois piges après l’inauguration et un chantier de 30 millions d’euros, le commissariat central tombe en botte. La façade se fissure et menace d’estourbir le passant. Puis les ascenseurs sont mis aux arrêts de rigueur, le standard téléphonique se met en rideau et le stand de tir est condamné alors que sont repérées des infiltrations d’eau dans les sous-sols. S’approcher du commissariat est donc dangereux. Ce n’est pas la première fois. En 1999, le procureur avait procédé à une perquisition et mis la main dans les placards sur un pied de table et un casque de chantier que le magistrat soupçonne d’être dédiés aux interrogatoires sans traces et aux gardes à vue percutantes. En 2004, après un service un peu arrosé lors d’un match de foot, les policiers bourrés jouent avec leur pétard de service dans la « salle de repos ». Un mort. Un coup de flingue de service a tué le collègue.
Cette fois, c’est le bâtiment qui se s’occupe de cogner. Au hasard. « Un périmètre de protection a donc été établi et des sangles ont été posées en façade afin de prévenir tout accident en cas de récidive. » Récidive ? Si le commissariat a déjà fauté, avec un casier rempli, faut le mettre tout de suite en préventive. On le jugera plus tard, en lui raccordant, bien sûr, sa présomption d’innocence à titre rétroactif. Et comme les innocents ont parfois les mains pleines, vaudrait mieux prendre ses empreintes.

Lu 146 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47