La lettre à Lulu
Lulu 90-91 - décembre 2015

Latulululu ?




Un cadeau bien inspiré
Ouest-France, le 27 mai 2015
Réunion publique dans le quartier Hauts-Pavés. Ça cause air pollué. Johanna Rolland rassure, c'est bien pire à Paris. Lot de consolation : «En cas de pic de pollution, le ticket de transport en commun sera valable une journée entière.». Si l'air devient irrespirable, passez la journée en apnée, serrés comme des sardines en bus ou en tram. Mieux vaut sentir la sueur en mourant étouffé que l'air de dehors saturé de particules fines*.

* La particule fine est un genre d'orgie, jadis nommée partie de cul, désormais servie avec finesse.

Théologie du genre
Ouest-France, le 28 mai 2015
Comment un journal catho en est-il arrivé là ? Éloignez les enfants et jugez-en : «En femelles, demande suivie pour les animaux bien conformés… Vente calme et tarifs peu élevés dans la grande majorité des femelles ordinaires.» La traite des blanches, crûment commentée. Des êtres féminins rabaissés au rang d'animal, vendus comme du bétail... Et que ce soit publié dans la rubrique agricole n'y change rien.

Merde à pied
Ouest-France, le 17 février 2015
Sur trois colonnes, le récit est palpitant. Huit canassons se sont fait la belle, échappés d'une pension à dadas, et ont «envahi  un jardin» qu'était pas chez eux. Arrive la fille de la proprio de la maison au jardin squatté : «La première chose qu'elle a faite, en sortant de sa voiture, c'est de mettre le pied dans du crottin. Elle s'est alors douté que quelque chose s'était passé.». Et impossible de savoir si le doute profite au pied droit ou au gauche. L'enquête piétine.

Stagiaire recalé en poésie
20 minutes, 10 décembre 2014
Happy Cash braqué à la hache. Les malfrats ont le sens de la rime. Mais les braqueurs avaient aussi «un fusil à pompe et une arme de poing.» Sinon, pas de bobo : «Aucun des six employés, alors en pause déjeuner, n’a été blessé mais l'un des stagiaires n'est pas revenu au magasin le lendemain.» Ces stagiaires, incapables de gérer le stress et les entorses à la rime riche.

Mémé connectée
20 minutes, le 4 juin 2015
Avant, on attachait sa grand-mère à un poteau sur une aire d'autoroute. Maintenant, c'est mieux, on la retrouve grâce à son traçage numérique. Ca marche aussi pour le chat ou le gniard sur le chemin de l'école. Flicage ? «Comme les parents se sentent rassurés, le dispositif offre finalement plus d’autonomie aux enfants», répond une responsable marketing du gadget, lors du festival Web2day présentant ces incontournables « objets connectés » que demain c'est déjà maintenant avec. Un conseil à mémé : vire les piles et tire-toi en douce.

Lu 3 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46