La lettre à Lulu
n°25 - oct

Latulululu ?



Berceau de Salaud
L'Express, 29 juillet 1999
Ce qui est prêté doit être rendu. ll y a des noms qui prêtent à rire, d'autres qui ne rendent pas heureux. L'Express examine le contenu d'un "Atlas des noms de familles en France" qui vient de paraître. Y sont notamment recensés les patronymes difficiles à porter. L'hebdo révèle que les Glandu sont originaires d'Isère, les Crétin du Jura, et que le record de naissance de Salaud est détenu par la Loire-Inférieure. L'annuaire avoue 58 Salaud abonnés au téléphone. Tout le monde peut pas s'appeler Durand.

Jean-Marc en short
Le Point, 27 août 99
Sous le titre "Le onze de Jospin", l'hebdo compare l'équipe gouvernementale aux vainqueurs de la Coupe du monde. Jospin / Zidane, Chevènement / Desailly, Strauss-Kahn / Guivarc'h, Aubry / Trézéguet, Allègre / Dugarry... Et relègue Ayrault / Vieira sur le banc de touche : "Repéré très tôt, on a pu écrire que c'était le nouveau Kennedy. Mais tarde à confirmer." Jean-Marc ministre, c'est footu ?

Saturne au robinet
Que Choisir N° 363, septembre 1999
Un petit tour de France de l'eau plombée a fait étape à Nantes, où l'eau d'un logement du centre ville, au 6, rue Kervégan, recèle des teneurs en plomb supérieures à la norme : 80 microgrammes de plomb par litre à ouverture du robinet, et 90 après écoulement. La norme actuelle : au-delà de 50 microgrammes par litre, l'eau n'est pas potable. En 2003, la teneur en plomb devra être de moins de 25 microgrammes. Au 6, rue Kervégan, la vieille dame chez qui les prélèvements ont été faits n'a pas du bien saisir les résultats de l'enquête qui lui ont été communiqués avant publication, ainsi que le magazine dès parution. "Je ne lis plus trop bien, confie-t-elle à Lulu. Oui, oui, je bois toujours l'eau du robinet. Je ne pense pas que ça va me rendre malade." On ne peut que lui donner raison : lire les journaux, ça rend patraque.

L'acte négatif heureusement puni
L'Eclair, jeudi 2 septembre 1999
Premier titre à la une, juste sous le logo du journal : "Justice : il utilisait un négatif photo pour bloquer son compteur EDF". Bigre, c'est du sérieux. Explications : "En trois mois, il parviendra à dérober à EDF plus de 1600 francs d'électricité. Pour cette combine, le fraudeur a été condamné à 40 h de travail d'intérêt général." Fichtre, notre bien-aimé fournisseur national d'électricité a failli friser la faillite. Avec des nouvelles aussi alarmistes sur la montée de la délinquance, on risque de donner de Nantes une image disjonctée.

Insécurité : un pauvre agresse une vieille borne-née
Ouest-France, 2 octobre 99
Une dame Bordelais, de Nantes, écrit à "Nantes forum", le courrier des lecteurs, pour signaler au bon peuple qu'elle paye son écot aux parcmètres de la ville, elle... Las ! le 27 septembre dernier, l'honorable citoyenne n'a pu remplir son devoir. La cause ? "C'est qu'il y avait un clochard assis au pied de la borne de parcmètre qui attendait l'automobiliste pour lui demander une aumône. Je trouve cela déplacé et désagréable de trouver ce genre de personnage au pied d'une borne de parcmètre." N'écoutant que son bon cœur, ce genre d'âme charitable se déclare "prête à lui payer une baguette de pain, mais je ne veux pas leur (sic) donner quelques pièces de monnaie, car cela est souvent mal utilisé." La solution ? "Le contractuel devrait, avant de verbaliser, faire le ménage sur le trottoir pour qu'il n'y ait plus ce genre de personnage." Sans commentaire, surtout pas de la part du très humaniste et très chrétien quotidien.

Lu 6566 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01