La lettre à Lulu
n°21 - déc

Le CHU se fait tailler un Costar



Parmi la tonne d’irrégularités relevées par la Chambre régionale des comptes sur la gestion du CHU de Nantes aux riches heures du tout puissant directeur Georges Costargent, il en est une qui reste en travers de la gorge des infirmières : le bidouillage des effectifs. Privées de remplaçantes, culpabilisées pour la moindre absence, le plus incompressible congé-maternité, pressées de toutes parts, elles ont en effet appris à la lecture du rapport que le directeur a obtenu une dotation budgétaire de l’État pour payer plus de personnel qu’il n’en avait réellement. Ainsi, 283 postes n’ont existé que sur ses papiers, les salaires non versés pour du personnel virtuel servant à d’obscures manipulations financières. Une paille. Explication : aucune. Costar, comme l’appelaient les infirmières, ne daigne pas répondre aux accusations des magistrats. Désormais planqué à l’Inspection générale des affaires sociales, il s’en fout. Maintenant c’est lui qui vérifie les comptes des autres.

Lu 2823 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03