La lettre à Lulu
n°25 - oct

Les comptes à Lulu


Les comptes 1998 de la Luttre à Leuleu, association éditrice de la Lettre à Lulu, présentent un chiffre d'affaires faramineux de 9 057 200 francs*. Il est constitué des ventes nettes du journal (ventes au numéro moins les commissions sur ventes) pour 5 491 200 francs et des recettes provenant des abonnements pour 3 566 000 francs.
Ses dépenses dispendieuses s'élèvent à 7 023 000 francs, réparties en trois postes :

• Les frais d'édition du journal (gravure, impression, affranchissement, affichettes) pour 4 754 500 francs, soit 67,7 %.

• Les bières des rédacteurs et des dessinateurs, leurs pizzas livrées à la rédaction les soirs de bouclage et les frais aussi honteux que festifs de la petite sauterie du 15 décembre 1998 à la boîte La Maison blanche pour 1 560 000 francs, soit 22,22 %.

• Enfin les frais généraux (téléphone, fax, internet, documentation, etc.)
pour 708 500 francs, soit 10,08%.

Le résultat soit disant net est donc de 9 057 200 francs moins 7 023 000 francs, soit 2 034 200 francs, encore que, oui et non, car il convient de comptabiliser les journaux restant à servir à nos abonnés qui ont payé pour ça et qu'il faut bien satisfaire, c'est comme ça. Soit un montant de 2 704 800 francs : on constate alors une perte de 670 600 francs. Mais comme avant on avait un bénéfice de 1 522 900 francs, il reste assez de monnaie pour vous offrir une fête. Et payer nos avocats.


* Les montants sont exprimés en anciens francs.



Lu 2863 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01