La lettre à Lulu
Lulu 53 juillet 2006

Malaxoff. Les frappes chirurgicales ne font pas de quartier


Je participe, tu participes, il manipule, nous participons, vous participez, ils démolissent.


Malaxoff. Les frappes chirurgicales ne font pas de quartier
Les bananes de Malakoff au régime critique. Un récent rapport* s'intéresse à l'implication des habitants dans les programmes de rénovation urbaine. Question participation, les sociologues, Jacques Donzelot et Renaud Epstein ont étudié Montfermeil, Reims, Dijon et Nantes. Le quartier Malakoff-Pré Gauchet est le théâtre du projet GPV, alias grand projet de ville. Comme l'a montré « Avec vue sur Loire », le documentaire de Sophie Averty et Nelly Richardeau, bien des habitants n'ont rien demandé, un peu humiliés qu'on leur dise que jusqu'ici, ils vivaient mal. Trop de pauvres ensemble. Faut relever le niveau. Côtoyez des classes moyennes, et c'est la rédemption garantie par la «mixité sociale». Que les prolos en prennent de la graine, cette middle-class sait vivre. Et leurs bicoques en accession à la propriété vont montrer la voie à suivre aux minables qui végètent en HLM.

Participe passé

«La mutation d'un quartier de cette importance occupant une position aussi avantageuse dans une grande agglomération pose de manière très directe et presque brutale la question de la relation entre les décideurs et les habitants», note le rapport qui liste les cycles de concertation, autour du diagnostic puis du projet. Entre trois propositions d'architectes, les habitants qui se sont exprimés ont retenu le projet qui «entamait le moins» leur quartier. «Ce ne fut cependant pas celui que retint le jury constitué par le maire assisté de deux adjoints, un député, l'élu référent du quartier et le préfet», soit «à l'exception du représentant de l'état, d'élus fidèles au maire». Les gens du quartier ont cru donner leur avis sur un projet qui leur plaisait. Ils n'avaient rien compris puisqu'il s'agissait, non de choisir un projet définitif, mais - nuance - de s'exprimer «sur une proposition de démarche pour résoudre un problème». On n'a donc tenu aucun compte de leur avis, préférant au contraire, l'intervention lourde avec destruction de bâtiments, banane et tours. En phase suivante, les objections répétées des habitants ont juste poussé à réduire l'ampleur des «interventions urbaines», comme diraient des chirurgiens de la ville déçus de ne pas pouvoir faire une totale parce que le patient rechigne. C'est le seul effet de ce lourd processus de concertation. Vexés, les porteurs du projet minimisent le rôle des habitants dans l'inflexion du projet, mettant les modifs obtenues «sur le compte d'une lucidité comprise par ses promoteurs grâce au temps de réflexion que leur a procuré cette concertation», notent les sociologues. On a son orgueil. C'est quand même pas les loquedus qui vont se mettre à penser la ville. Pour les faire causer, on a bien tenté les petits déjeuners d'escalier, mais sans aller jusqu'au coup de rouge au petit déj' qui aurait délié les langues. Comme «les croissants ne semblaient pas assez attractifs pour certains, il fut décidé de passer à la formule de l'apéritif».
Il s'agit, au mieux, de «se faire comprendre de ceux qui n'ont pas bien compris». C'est donc de la com', de l'habillage. Rien à voir avec un pouvoir partagé. Une boîte à suggestions, diront les optimistes. Une «coopération symbolique», note le rapport qui, en conclusion, souligne qu'à ce stade, «on reste dans le registre de la manipulation, tant pédagogique que thérapeutique». Accroche-toi aux réunions, j'enlève la banane.

Dédé Moli

* Le Cédov, centre d'étude, de documentation et d'observation des villes a rendu en janvier 2006 ce rapport de 67 pages, à la demande du comité d'évaluation et de suivi de l'ANRU, l'agence nationale pour la rénovation urbaine

Lu 3082 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47